a penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 mars 2012 - Dans la presse → Nationale

Abattage rituel : Dupont-Aignan oppose la misère sociale aux souffrances animales

Agir !

Interpellez-le

Au sujet de l'abattage des animaux de manière rituelle (soit fréquemment et par dérogation, abattage par saignée sans étourdissement préalable), Nicolas Dupont-Aignan déclare sur FranceTV  :"Mon obsession, ce n'est pas la viande halal. Mon obsession, c'est le chômage, c'est la pauvreté."

A propos de la demande de François Fillon aux communautés pratiquant l'abattage rituel de réfléchir à l'évolution des "traditions ancestrales", Dupont-Aignan déclare : "Je ne sais pas jusqu'où va descendre le pauvre M. Fillon."

Suite aux réactions suscitées sur son blog par ses propos, il revient sur ses interventions (extraits) :

"Contrairement à ce qu’ont pu penser certains, je ne suis pas insensible, loin de là, à la souffrance animale. Depuis des années d’ailleurs, je milite pour un étiquetage précis des méthodes d’abattage.
Pour autant, n’est-il pas temps aussi pendant cette campagne présidentielle de parler de la souffrance humaine et des moyens de la combattre. Il ne s’agit pas dans mon esprit d’opposer les deux souffrances mais, comme candidat à la Présidence de la République, de hiérarchiser les priorités.

(...)
Quelle politique monétaire pour échapper aux marchés financiers ? Comment défendre notre modèle social dans la mondialisation ? Dans quel secteur investir pour gagner la bataille scientifique du XXIème siècle ? Comment élever le niveau scolaire de nos enfants ? Comment rétablir la sécurité sur tout le territoire ? Comment offrir une vie digne à nos compatriotes ?
Voilà les vraies questions."

Bien qu'il se défende d'opposer les misères humaines aux souffrances animales, Nicolas Dupont-Aignan décrit le sort des animaux auxquels on ôte la vie comme un sujet secondaire indigne de figurer parmi les "vraies questions". Faudra t-il attendre d'avoir résolu tous les problèmes de société intra-humaine avant de s'intéresser aux animaux ?