a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 avril 2014 - Communication officielle → Nationale

Debout La République dénonce les conséquences dramatiques du marché de l'agroalimentaire sur le "bien-être animal"

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

Agir !

Encouragez-les

Extrait de l'article Malbouffe libre et non-faussée : merci l’Union européenne ! de Jean-Pierre Enjalbert, porte-parole de Debout La République :

tout doit être mis en concurrence. Tout doit toujours coûter moins cher à produire. Les industriels européens sont encouragés à multiplier les circuits d’approvisionnements, à tirer les coûts de production vers le bas par l’usage de méthodes aussi nuisibles à la qualité des aliments que dramatiques pour le bien-être animal. Faire passer du cheval roumain pour de bœuf français, ou acheter des porcs belges, élevés aux Pays-Bas, abattus en Roumanie, et transformés en France obéit à la même logique : faire du chiffre.