ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 novembre 2016 - Programme → Prise de position marquante → Nationale

Division par deux de la production et de la consommation de produits animaux d’ici 2050

Agir !

Félicitez-les

Division par deux de la production et de la consommation de produits animaux d’ici 2050

Les produits animaux, au-delà de la question éthique, pose un problème écologique, sanitaire et économique.
• Crise de légitimité depuis qu’on peut démontrer qu’il est au moins aussi sain, à long terme, d’opter pour un régime végétarien voire végétalien équilibré ! Voir l’étude menée par la Harvard Medical School et le Massachusetts General Hospital, et publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), qui conclut que remplacer les protéines animales par des protéines végétales se traduit, à long terme, par une espérance de vie supérieure et une prévalence moindre des problèmes de santé de tous ordres (dont les cancers et les accidents cardiovasculaires) :
http://media.jamanetwork.com/news-item/eating-more-plant-protein-associated-with...
• Crise de confiance au fil des révélations sur les circuits d’approvisionnement douteux, les mensonges
récurrents quant à la composition des produits transformés, les risques sanitaires ainsi que la dissimulation de conditions d’élevage et d’abattage inacceptables
• Crise économique : les filières de production des produits animaux sont en grave difficulté malgré
d’importantes subventions d’État

(extrait des propositions élaborées au sein de la sous-commission condition animale de Nouvelle Donne)

Source :