a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 juin 2014 - Communication officielle → Régionale

EELV Rhône-Alpes soutient le démontage de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

Agir !

Encouragez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

EELV apporte son soutien à cette opération de démontage de la salle de traite. Cette « ferme-usine » va à l’encontre du bien-être animal, de l’environnement, et du développement durable de la Somme.

EELV rappelle son opposition à la ferme-usine des 1000 vaches

Les écologistes de Rhône-Alpes et d’ailleurs s’opposent au projet mégalo et concentrationnaire de « ferme des 1000 vaches » dans la Somme. Ils soutiennent sans retenue les militants et cadres de la Confédération Paysanne qui combattent l’industrialisation de l’agriculture et la disparition des paysans et sont réprimés pour leur résistance. Ils saluent tout particulièrement Laurent Pinatel, éleveur dans la Loire et porte-parole national de La Conf’ et Thierry Bonnamour, porte-parole de La Conf’ Savoie.

Le projet de ferme des 1000 vaches ne s’appuie pas sur la production laitière. Le prix du lait est prévu très en-dessous du marché et pèserait à la baisse sur le prix de vente par l’ensemble des éleveurs, notamment ceux de montagne qui se battent pour survivre dans des secteurs herbagers où seule la production laitière est possible. Le projet repose sur l’approvisionnement en déjections animales d’un méthaniseur géant : il s’agit de vendre du gaz ; au passage, on saturerait 3000 ha de terres agricoles en résidus. Pour Bruno Bernard, secrétaire régional EELV, « En Picardie comme en Rhône Alpes, il est temps d’engager la transition écologique de l’agriculture et de l’énergie que le bon sens exige, respectueuse des producteurs, des consommateurs et de l’environnement »

EELV apporte son soutien à cette opération de démontage de la salle de traite. Cette « ferme-usine » va à l’encontre du bien-être animal, de l’environnement, et du développement durable de la Somme. Un autre modèle agricole est possible via l’agro-écologie : élevage en prairies, circuits courts, agriculture biologique, meilleure utilisation des terres agricoles… L’avenir de la filière passe par l’équilibre entre un meilleur traitement des animaux, une meilleure qualité de l’alimentation, des meilleures conditions environnementales et de meilleurs revenus pour les agriculteurs.

Christian Moyersoen 0607217428 et Isabelle Maistre, co-porte parole régional EELV

Contact presse : 0645593795