a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 4 août 2015 - Question parlementaire

Laurence Arribagé souhaite mettre fin au broyage des poussins mâles

Agir !

Félicitez-la

Ces pratiques, surtout le broyage, ne peuvent naturellement recueillir l'assentiment de nos concitoyens. Aussi, elle lui demande si d'autres méthodes que le broyage à vif des poussins, à l'instar de la prédétermination du sexe des poussins pratiquée en Allemagne, pourraient être prochainement instaurées.
(extrait de la question)
(réponse du ministre)

Question écrite de Laurence Arribagé, députée de Haute-Garonne :

Mme Laurence Arribagé appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur l'élimination des poussins mâles. En effet, dans l'élevage avicole, seuls les nouveau-nés femelles sont conservés pour la production d'œufs et les poussins mâles, environ 50 millions par an, sont déchiquetés vivants à l'aide de broyeuses, gazés ou étouffés. Ces pratiques, surtout le broyage, ne peuvent naturellement recueillir l'assentiment de nos concitoyens. Aussi, elle lui demande si d'autres méthodes que le broyage à vif des poussins, à l'instar de la prédétermination du sexe des poussins pratiquée en Allemagne, pourraient être prochainement instaurées.