ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 mars 2015 - Loi → Prise de position marquante → Europe

Proposition de résolution du Parlement européen visant à interdire l'abattage sans "étourdissement"

Agir !

Félicitez-les

Le Parlement européen [...] considérant que la sauvegarde du bien-être animal incombe à un responsable désigné par l'exploitant, l'abattoir étant de facto juge et partie [...] demande que l'étourdissement préalable soit obligatoire et que des vétérinaires ou inspecteurs agréés et indépendants soient présents lors de l'abattage pour éviter que ne soient suspendus ou hissés des animaux conscients ou que ne soit pratiqué l'habillage ou l'échaudage sur des animaux encore vivants
extrait de la proposition de résolution

Proposition de résolution du Parlement européen sur l'obligation d'étourdissement préalable des animaux avant la mise à mort et la présence obligatoire de vétérinaires et d'inspecteurs agréés et indépendants pour contrôler les différentes opérations liées à l'abattage des animaux

Le Parlement européen,

– vu le règlement (CE) no 1099/2009 du Conseil du 24 septembre 2009 sur la protection des animaux au moment de leur mise à mort,

– vu l'article 133 de son règlement,

A. considérant que chaque année dans l'Union européenne, 360 millions de bovins, porcins et caprins sont tués dans les abattoirs;

B. considérant que "Toute douleur, détresse ou souffrance évitable est épargnée aux animaux lors de la mise à mort et des opérations annexes";

C. considérant que, selon plusieurs rapports officiels, en France, au moins 50 % des abattoirs pratiquent l'égorgement sans étourdissement préalable pour des raisons de rentabilité;

D. considérant que la sauvegarde du bien-être animal incombe à un responsable désigné par l'exploitant, l'abattoir étant de facto juge et partie;

E. considérant que l'autocontrôle a montré ses limites suite aux innombrables scandales dans l'industrie agroalimentaire;

1. demande que l'étourdissement préalable soit obligatoire et que des vétérinaires ou inspecteurs agréés et indépendants soient présents lors de l'abattage pour éviter que ne soient suspendus ou hissés des animaux conscients ou que ne soit pratiqué l'habillage ou l'échaudage sur des animaux encore vivants;

2. charge son Président de transmettre la présente résolution, accompagnée des noms des signataires, à la Commission, au Conseil et aux États membres.