Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Dominique Bilde ?

Prises de position de Dominique Bilde classées par thème :

Dernières prises de position de Dominique Bilde (130 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote

Ces députés ont voté pour la mise en place d'un calendrier visant à mettre fin à l’utilisation de races de poulet génératrices de souffrances

Ces députés ont voté pour l'amendement 2 qui proposait d'ajouter le texte en gras à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
14. invite la Commission à définir une feuille de route pour soutenir la production et l’élevage compétitifs et durables de
poulets de chair qui garantissent davantage de bien-être aux poulets de chair; demande à la Commission de prévoir pour cette feuille de route un calendrier en vue d’éliminer progressivement l’élevage de races de poulet associées à des problèmes de santé et de bien-être;

L'amendement 2 a été rejeté

Agir !

Félicitez-les

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote

Ces eurodéputés se sont abstenus lors du vote sur l'abolition de la pratique de l’élevage de poulets à croissance rapide

Ces députés se sont abstenus lors du vote sur l'amendement 3 qui proposait d'ajouter l'articlesuivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
15 bis. invite la Commission à réviser la directive 2007/43/CE afin d’interdire la pratique de l’élevage de poulets à croissance ultra-rapide;
L'amendement 3 a été rejeté

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 octobre 2018 - Vote

Ces eurodéputés ont voté pour l'amélioration des normes en matière de densité, qualité de l'air et luminosité dans les élevages intensifs de poulets

Ces députés ont voté pour l'amendement 4 qui proposait d'ajouter l'article suivant à la proposition de résolution adoptée le 25/10/2018 :
16 bis. demande à la Commission d’adopter de meilleures normes en matière d’environnement et d’élevage, y compris en ce qui concerne le recours à des races qui favorisent le bien-être des animaux, de plus faibles densités sans dérogations possibles, un accès adéquat à des enrichissements, suffisamment de lumière naturelle et d’espace et des paramètres plus stricts concernant la qualité de l’air;

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 septembre 2018 - Groupe d'études

7 eurodéputés français sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux

Ces eurodéputés sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux, un Intergroupe au Parlement européen parrainé par le réseau d'ONG européennes animalistes Eurogroup For Animals.

L'eurodéputé Jean-Paul Denanot a été membre de l'Intergroupe parlementaire pour le bien-être et la protection des animaux jusqu'à sa démission le 10 juin 2018.

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 6 septembre 2018 - Question parlementaire

Ces eurodéputés demandent à la Commission des mesures contre les pires aspects de l'élevage intensif des poulets

2. Quelles mesures la Commission envisage-t-elle pour soutenir les autres systèmes de production de poulet, comme les méthodes plus respectueuses du bien-être animal, un environnement enrichi, les densités d’élevage moindres, l’accès à la lumière naturelle et/ou à des enclos extérieurs, ainsi que pour améliorer la qualité de l’air, étant entendu que ces systèmes peuvent contribuer à réduire les émissions d’ammoniaque et la nécessité de recourir à un usage indiscriminé d’antimicrobiens, en plus d’améliorer le bien-être animal?
(extrait de la question)

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 juillet 2018 - Question parlementaire

L'eurodéputée Dominique Bilde demande à la Commission q'une partie des 50 milliards d'euros annuels de la PAC soient spécifiquement allouée au "bien-être" animal

1) Avec plus de 50 milliards d'euros par an attribués pour la PAC, la Commission entend‐t-elle allouer un budget minimum pour le bien-être animal?
2) Compte tenu des disparités et du principe de subsidiarité (article 5 du traité sur l'Union européenne), quelles incitations compte-t-elle mettre en place pour parvenir à une production active axée sur la protection des animaux?

(extrait de la question)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 8 juin 2018 - Question parlementaire

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'agir contre l'élevage intensif des poulets et les sélections génétiques provoquant des souffrances

les poulets de chair sont entassés par dizaines de milliers dans des hangars rudimentaires, sur une litière mouillée et sans la moindre possibilité de laisser cours à leurs comportements naturels, que ce soit en se perchant, en picorant des substrats pour compléter leur alimentation ou en profitant de la lumière naturelle. En outre, la [Directive 2007/43/CE du Conseil] ne couvre pas les conséquences néfastes pour le bien-être animal qui dérivent directement de la sélection en vue d’une croissance rapide, un problème qui a été directement visé par plusieurs avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), ainsi que par un rapport de la Commission. (...)Quelles mesures la Commission envisage-t-elle de prendre pour soutenir les autres systèmes de production de poulet, comme les méthodes plus respectueuses du bien-être animal, les densités d’élevage moindres, l’accès à la lumière naturelle et/ou à des enclos extérieurs, ainsi que pour améliorer la qualité de l’air, étant entendu que ces systèmes peuvent contribuer à réduire les émissions d’ammoniaque et la nécessité de recourir à un usage indiscriminé d’antimicrobiens, en plus d’améliorer le bien-être animal?
(extrait de la question)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 avril 2018 - Proposition de loi

Proposition de résolution du Parlement européen visant à installer la vidéosurveillance dans les abattoirs, à interdire à terme l'abattage sans "étourdissement" préalable et à étiqueter les viandes qui en sont issues

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’abattage sans étourdissement

B8‑0230/2018
Le Parlement européen,

– vu l’article 13 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

– vu le règlement (CE) nº 1099/2009 du Conseil du 24 septembre 2009,

– vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A. considérant que 360 millions de gros bétail, de moutons, de porcs et de chèvres sont abattus chaque année dans l’Union européenne;

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 25 février 2018 - Proposition de loi

Proposition de résolution du Parlement européen encourageant la Commission à émettre des recommandations supplémentaires concernant les poulets destinés à la production de viande

Positif mais manque de clareté

encourage la Commission:
1. à émettre des recommandations concernant l’élevage de poulets, notamment concernant la sélection de poulets à croissance lente, la qualité des litières et de la nourriture et les antibiotiques, en tenant compte de l’accessibilité financière de cette viande;
2. à renforcer au besoin les dispositions existantes, notamment la directive 2007/43/CE et le règlement nº 1099/2009

(extrait de la Proposition de résolution)