a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 26 janvier 2010 - Communication officielle → Européenne

Stéphane Le Foll : pas du tout favorable à ce qu'on ne consomme plus de viande

Agir !

Interpellez-le

Auteur d'un rapport sur le lien entre agriculture et réchauffement climatique, le député européen Stéphane Le Foll répond à la question :

Nos habitudes alimentaires vont-elles changer ?

Stéphane Le Foll : Je pense qu'il y aura des évolutions de nos habitudes de consommation. On les note déjà. On consomme un peu moins de viande, même si je suis pas du tout favorable à ce qu'on n'en consomme plus du tout. Il faut continuer à avoir une alimentation diversifiée.

Sans argumenter, Stéphane Le Foll écarte une solution au problème de l'impact de l'élevage sur le climat.

Il propose en revanche le développement d'une "agriculture écologiquement intensive" attentive à ne pas "fragiliser la position concurrentielle de l'industrie agroalimentaire". Son rapport "agriculture et réchauffement climatique", tout en mentionnant la prise en compte des "impératifs de bien-être animal", ne préconise pas de diminution des productions animales et de la consommation des produits issus de l'élevage. Il encourage entre autres le développement d'un modèle de production intensif sur un mode moins polluant.