Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Stéphane Le Foll ?

Prises de position de Stéphane Le Foll classées par thème :

Dernières prises de position de Stéphane Le Foll (105 référencées)

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 septembre 2018 - Vote → Prise de position marquante

421 députés n'ont participé à aucun scrutin public sur les amendements défendant la condition animale

Laissent faire sans réagir

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein.

80% des Français considèrent qu’il était du devoir de leur député(e) de voter favorablement sur ces amendements défendant la condition animale, selon un sondage IFOP de 2018 (source : L214).

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 30 mai 2018 - Proposition de loi

Proposition de loi N°1007 visant à renforcer la lutte contre l'abandon d'animaux et inciter à l'adoption

La France s’est posée depuis le siècle des Lumières en défenseur universel des valeurs telles que l’altruisme, la bienveillance, et la protection des plus faibles. Il en va de notre humanité de mener une action de bonté à destination d’êtres qui ne sont pas humains mais qui ressentent la souffrance et l’isolement aussi bien que nous.
La présente proposition de loi est constituée de trois dispositifs :
– le durcissement des sanctions encourues en cas d’abandon d’animaux domestiques ;
– l’instauration obligatoire d’un système fiable d’identification des animaux domestiques, afin de prévenir un éventuel projet d’abandon ;
– l’encouragement de l’adoption d’animaux domestiques, et en particulier les animaux présents dans les refuges ou au sein des associations.

(extrait de la proposition de loi)

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 23 mars 2018 - Amendement

Amendements CD211, CD260, CD350, CD403 et CD466 visant à intégrer la sensibilisation au "bien-être animal" dans les formations agricoles

Semble positif mais nécessite d'être détaillé en mesures concrètes

Le présent amendement vise à ajouter aux missions de l’enseignement et de la formation professionnelle publics aux métiers de l’agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires la sensibilisation au bien-être animal. Il est en effet très important que les bonnes pratiques soient apprises dès la période de formation.
(extrait d'un des Exposés sommaires)
amendements adoptés

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 décembre 2017 - Dans la presse

Menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines : l'ex-ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll «trouve ça un peu bizarre»

L'ancien ministre de l'agriculture n'est pas favorable à l'introduction d'un menu végétarien à la cantine une fois par semaine.
Qu'on offre des alternatives avec des repas végétariens, ça me paraît logique, mais qu'on impose un repas végétarien, je trouve ça un peu bizarre", a déclaré Stéphane Le Foll

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 3 février 2017 - Subvention

600 000 € de crédits de l’État pour les stérilisations de chats et de chiens à La Réunion

Ce plan relève de la mesure 6.1.8 du contrat de plan Etat-Région. Il est doté d’une enveloppe pluri-annuelle de 700 000 € de crédits de l’État, dont 600 000 € pour les campagnes de stérilisation et 100 000 € pour l’étude et les campagnes d’information et de sensibilisation.
8 943 animaux, dont 6 570 chiens et 2 373 chats euthanasiés
➔ à comparer aux 50 000 chiens et chats euthanasiés en France chaque année,
La Réunion représente ainsi 18 % du total national.
6 147 animaux morts sur les routes de La Réunion

(extraits du "Plan de lutte contre l’errance animale")

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Communication officielle → Prise de position marquante

Stéphane Le Foll laisse entendre que la France ne peut pas légiférer sur l'abattage des animaux gestants

M. Stéphane Le Foll, ministre. Ce qui motive ces amendements, ce sont encore une fois des images diffusées par L214, avec un objectif très clair. Or il s’agit là d’un sujet qui relève de règlements européens. Après la diffusion de ces images, nous avons saisi la Commission européenne, qui a elle-même saisi l’Autorité européenne de sécurité des aliments – European Food Safety Authority, ou EFSA –, pour qu’à l’échelon européen, on réexamine les conditions actuelles d’abattage des vaches gestantes.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 9 janvier 2017 - Amendement

Amendement n°46 visant à supprimer l'instauration d'un contrôle permanent des postes "d’étourdissement" et de mise à mort dans les abattoirs

la mesure proposée induit une charge significative pour l’État avec la nécessité d’un recrutement de plusieurs centaines d’agents titulaires (de l’ordre de 500) (...) il est hautement probable que la création d’un poste fixe d’inspection à la saignée dans les plus gros abattoirs du territoire soit dans la très grande majorité des cas sans effet sur la protection animale, compte tenu de la maîtrise des process.
Il est donc proposé de supprimer cet article.
(extrait de l'Exposé sommaire)
Cet amendement demande la suppression de l'article 3 de la proposition de loi Falorni qui demande l'instauration d'un "contrôle officiel permanent des postes d’étourdissement et de mise à mort"

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 7 décembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

Le ministère de l'Agriculture valide une "option chasse" au baccalauréat à Limoux

Depuis plus de dix ans maintenant, la fédération de la chasse et de la nature collabore étroitement avec l’institut agricole Saint-Joseph à Limoux.
Mais depuis cette année, l’institut agricole se distingue une nouvelle fois, en proposant une option chasse au baccalauréat, option qui a été validée par le ministère de l’agriculture. En juin 2017, les premiers futurs bacheliers pourront tenter de gagner quelques points grâce à leurs talents de chasseur. « L’option a été coécrite par des techniciens de la fédération et [...] l’enseignant.
(extraits de l'article de L'Indépendant)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 29 novembre 2016 - Dans la presse → Prise de position marquante

François Hollande reçoit le lobby du gavage à l'Élysée

François Hollande a reçu hier soir une délégation de représentants des producteurs de palmipèdes gras. (...) But affiché du président de la République lors de cette manifestation : célébrer le foie gras « produit d'excellence de l'agriculture et de la gastronomie française. » Une délégation gersoise y était naturellement présente.