ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 7 septembre 2015 - Proposition de loi → Prise de position marquante → Implication européenne

Déclaration écrite visant à mettre fin à l'expérimentation animale

Agir !

Félicitez-les

Néanmoins, la directive 2010/63/UE (...) autorise toujours le sacrifice de plus de 12 millions d'animaux par an, notamment dans les domaines de la recherche, de l'armement et de la pharmacologie.
La Commission est dès lors invitée à prendre toutes les mesures nécessaires pour encourager les États membres à mettre fin à l'expérimentation animale et à promouvoir une politique volontariste de recherche et de mise en œuvre de méthodes alternatives.
(extraits de la déclaration écrite)

Déclaration écrite, au titre de l'article 136 du règlement du Parlement européen, sur l'élimination de l'expérimentation animale

1. Depuis son entrée en vigueur le 11 mars 2013, l'interdiction de tester des produits cosmétiques sur les animaux a permis d'épargner la vie de 240 000 animaux.

2. Néanmoins, la directive 2010/63/UE du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2010, relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques(2), autorise toujours le sacrifice de plus de 12 millions d'animaux par an, notamment dans les domaines de la recherche, de l'armement et de la pharmacologie.

3. De nombreux scientifiques ont pourtant démontré que l'expérimentation animale est scientifiquement peu fiable et très onéreuse, puisqu'une espèce donnée ne peut servir de modèle pour aucune autre espèce.

4. La Commission est dès lors invitée à prendre toutes les mesures nécessaires pour encourager les États membres à mettre fin à l'expérimentation animale et à promouvoir une politique volontariste de recherche et de mise en œuvre de méthodes alternatives.

5. La présente déclaration, accompagnée des noms des signataires, est transmise au Conseil et à la Commission.

(2) JO L 276 du 20.10.2010, p.33.