Expérimentation

Proposition de résolution du Parlement européen visant à accélérer le développement des méthodes de remplacement à l'expérimentation animale

Félicitez-la
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Proposition de loi

Européenne

A. considérant que 12 millions d’animaux sont sacrifiés en Europe dans le cadre de l’expérimentation animale, dont 2,2 millions en France uniquement; (...)
1. demande à la Commission d’encourager progressivement la fin des expérimentations animales et de soutenir de manière plus importante des solutions de remplacement telles que le microdosage, la bio-informatique, la modélisation par ordinateur, l’imagerie médicale, les modèles de culture de cellules et de tissus in vitro, la toxicogénomique, l’ingénierie tissulaire tridimensionnelle;

(extrait de la proposition de résolution)

Proposition de résolution du Parlement européen sur la promotion des méthodes alternatives à l’expérimentation animale

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que 12 millions d’animaux sont sacrifiés en Europe dans le cadre de l’expérimentation animale, dont 2,2 millions en France uniquement;

B. considérant que chaque espèce possède un patrimoine génétique qui lui est propre et que, par conséquent, aucune espèce ne peut constituer un modèle biologique pour une autre;

C. considérant que, par exemple, l’aspirine est mortelle pour 99 % des animaux, que la morphine calme les hommes mais provoque une agitation chez les rats et les chats, que la pénicilline est mortelle pour les cochons d’Inde, que le singe est immunisé contre le VIH, alors que ces animaux sont souvent utilisés dans les expérimentations;

D. considérant que, bien souvent, les solutions de remplacement de l’expérimentation animale sont plus rapides, plus fiables, plus éthiques et moins chères;

1. demande à la Commission d’encourager progressivement la fin des expérimentations animales et de soutenir de manière plus importante des solutions de remplacement telles que le microdosage, la bio-informatique, la modélisation par ordinateur, l’imagerie médicale, les modèles de culture de cellules et de tissus in vitro, la toxicogénomique, l’ingénierie tissulaire tridimensionnelle;

2. charge son Président de transmettre la présente résolution à la Commission, au Conseil et aux États membres.

Lire la suite

Crédits

Soumis par Thierry Lherm

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

88%

des Français
sont favorables à l'interdiction totale de toute expérimentation animale lorsque des méthodes substitutives peuvent être utilisées à la place

Parcourir les sondages
85 %

des Français
demandent la fermeture des élevages de chiens situés en France et destinés à l'expérimentation animale

Parcourir les sondages