Photo de François Patriat

François Patriat agit contre les animaux

0.8/20
Sénateur - Côte-d'Or
Logo LREM
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à François Patriat ?

Prises de position de François Patriat classées par thème :

Dernières prises de position de François Patriat (22 référencées)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative

Le président Emmanuel Macron souhaite que le coût du permis de chasse soit diminué à 200€

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. Dans un échange extrêmement cordial et constructif, le Président de la République a donné son feu vert pour ouvrir le chantier de la réforme du permis de chasser à 200 euros.
(extrait du compte-rendu de la FNC)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative → Prise de position marquante

Le président Emmanuel Macron promet au président de la FNC que les oies cendrées pourront être chassées jusqu'au 28 février

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. (...) Le chef de l’Etat a pris l’engagement que la chasse de l’oie cendrée soit possible du 1er au 28 février 2019, dans le cadre d’une dérogation de régulation, telle que l’avait proposée la FNC.
(extrait du compte-rendu de la FNC)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 15 février 2018 - Source associative → Prise de position marquante

Le président Emmanuel Macron réaffirme au président de la FNC son soutien à la chasse à courre et aux chasses dites "traditionnelles"

Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or.
 (...) Le Président de la République a clairement réaffirmé son soutien aux chasses traditionnelles et à l’ensemble des modes de chasse dont la vénerie fait partie.

(extrait du compte-rendu de la FNC)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 7 décembre 2017 - Dans la presse

Le sénateur François Patriat défend la chasse à courre

Sur ce point, François Patriat, président du groupe LREM du Sénat et membre du groupe d’étude Chasse, rappelle que « contrairement à la caricature qu’on voudrait en faire, la chasse à courre est une chasse qui tue peu, qui laisse une chance à l’animal, une chance de s’échapper et de s’en sortir.
De plus, avec une majorité de droite et du centre et une bonne représentation des intérêts des chasseurs au sein du Sénat, théoriquement, l’interdiction de la chasse à courre ne devrait pas venir de la chambre haute.
(extraits de l'article de Jules Duribreu, Public Sénat)

Tweetez-le !
a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 7 décembre 2017 - Dans la presse

Le sénateur François Patriat souhaite la réouverture des chasses présidentielles

Sur ce point François Patriat appelle lui aussi de ses vœux la réouverture de ces chasses. « Une journée de chasse à Chambord, c’est un formidable outil diplomatique, ça participe véritablement au rayonnement de la France auprès de chefs d’entreprise ou de dirigeants étrangers.
(extrait de l'article de Jules Duribreu, Public Sénat)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à soutenir les chasses dites "traditionnelles", « toutes ces chasses » et « même en présence d’espèces protégées »

7) Garantir la pratique de toutes les chasses traditionnelles françaises et les diversités culturelles rurales. L’importance culturelle et patrimoniale de toutes ces chasses liées à des terroirs doit conduire à leur maintien sans exception de dans le cadre de dérogations aux textes
supranationaux.
8) Maintenir toutes les pratiques de chasse sur l’ensemble des territoires même en présence d’espèces protégées. C’est le cas en particulier dans les territoires de montagne ou est présent l’ours ou le
gypaète barbu.

(Charte de 30 engagements en faveur des chasseurs)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 30 mai 2017 - Manifeste

François Baroin et François Patriat s'engagent à ne pas faire reconnaître le caractère sensible des animaux sauvages

Écarter les dérives animalistes et antispécistes
29)Maintenir le statut actuel de l’animal sauvage dans le droit français et réaffirmer l’usage des animaux à des fins économiques, culturelles et de loisir dans le respect d’une éthique humaniste, des relations historiques entre l’Homme et les animaux, et des cultures qui y sont attachées. Il répond à toutes les attentes sociétales et permet une lutte efficace contre la maltraitance animale.

(Charte de 30 engagements en faveur des chasseurs)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à (faire) « adhérer au groupe d’études Chasse et territoires de l’Assemblée nationale»

30)Dans le droit fil des engagements proposés pour garantir une chasse dynamique intégrée dans des politiques environnementales et rurales, il est souhaité par la Fédération Nationale des Chasseurs d’avoir l’assurance que chaque candidat s’engage s’il est élu député à adhérer au groupe d’études « Chasse et territoires » de l’Assemblée nationale.
(Charte de 30 engagements en faveur des chasseurs)
Sur le plan national, la FNC peut d’ores et déjà compter sur deux victoires de taille : François Baroin, pour les Républicains et le centre, et François Patriat, pour La République et En Marche, se sont rendus le 30 mai 2017 au siège de la FNC afin de signer les engagements proposés par le monde de la chasse.

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 30 mai 2017 - Manifeste → Prise de position marquante

François Baroin et François Patriat s'engagent à ce que la police de la nature, l'Agence Française pour la Biodiversité et le Ministère de l'Écologie soient davantage à l'écoute des volontés des chasseurs

5) Renforcer la place et le rôle de la chasse au sein du ministère de l’écologie avec un pôle ruralité qui aura en charge la chasse, la pêche, la ruralité et les ressources naturelles.
6) Rééquilibrer la gouvernance nature dans les instances de concertation. La surreprésentation des ONG de protection de la nature dans la grande majorité des instances doit faire l’objet d’un rééquilibrage très conséquent pour tenir compte de tous les gestionnaires et utilisateurs de la nature.
(...)