a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 23 décembre 2013 - Communication officielle → Municipale

Bertrand Plancher demande aux grandes enseignes de ne pas commercialiser de poissons issus de la pêche en eaux profondes

Saluant les décisions de Casino et Carrefour de cesser la vente de poissons d’eau profonde, ainsi que la décision partielle d’Auchan de suspendre la vente des trois principales espèces de grands fonds, le Député de la Meuse vient d’adresser un courrier à Intermarché, Système U, Auchan, Leclerc, Cora, Picard, Métro, LIDL et ALDI
Le Député restera particulièrement vigilant sur ce dossier et ne manquera pas, suite à ces interventions, de mettre en avant les enseignes qui auraient décidé de devenir vertueuses en la matière !
extraits du communiqué

Pêche en eaux profondes : Bertrand Pancher interpelle les grandes enseignes

Face à la vive émotion suscitée chez nos concitoyens par les conséquences désastreuses de la pêche en eau profonde – en témoigne le succès rencontré par les pétitions visant l’arrêt de cette pêche destructrice d’espèces et de la biodiversité - Bertrand PANCHER, Député de la Meuse et Responsable du « Pôle Ecologie » de l’UDI a tenu à interroger les grandes enseignes ne s’étant pas encore prononcées sur les suites qu’elles comptent donner à cette pratique et à la commercialisation de ces poissons issus de la pêche profonde.
Saluant les décisions de Casino et Carrefour de cesser la vente de poissons d’eau profonde, ainsi que la décision partielle d’Auchan de suspendre la vente des trois principales espèces de grands fonds, le Député de la Meuse vient d’adresser un courrier à Intermarché, Système U, Auchan, Leclerc, Cora, Picard, Métro, LIDL et ALDI, leur demandant de bien vouloir lui communiquer le tonnage de poissons issus de la pêche profonde qu’elles avaient continué à commercialiser en 2012, les espèces concernées et notamment les espèces de grands fonds qu’elles comptaient proposer à la vente durant ces fêtes de fin d’année.
Bertrand PANCHER a d’ores-et-déjà informé ces enseignes qu’il souhaitait rendre publics les chiffres qu’elles voudraient bien, le cas échéant, lui communiquer.
Le Député restera particulièrement vigilant sur ce dossier et ne manquera pas, suite à ces interventions, de mettre en avant les enseignes qui auraient décidé de devenir vertueuses en la matière !
Il en va de l’information des consommateurs et de la sauvegarde de notre environnement !