Mer & pisciculture

Jean-Luc Mélenchon s'engage à interdire dans la bande côtière des 12 milles nautiques la pêche par des navires de plus de 12 mètres

Félicitez-le
Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Prise de position

Changer la définition française de la pêche artisanale (actuellement celle-ci intègre les bateaux de moins de 25 mètres avec armateur·ice embarqué·e) : elle doit s’aligner sur l’acceptation internationale, c’est-à-dire un·e patron·ne embarqué·e sur un bateau de moins de 12 mètres utilisant des engins « dormants » (immobiles ou en dérive)
Protéger les emplois et le savoir-faire des artisan·es passe impérativement par la mise en place d’un usage exclusif de la bande côtière des 12 milles nautiques aux pêcheur·ses artisan·es (navires de moins de 12 mètres)
Empêcher les chalutiers géants et autres navires-usines de piller les eaux françaises
(extraits du livret mer de la France insoumise)

Partager cette prise de position