a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 9 juillet 2015 - Question parlementaire → Européenne

Mireille d'Ornano interroge le Conseil sur la non-interdiction de la pêche en eaux profondes

Agir !

Félicitez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Question avec demande de réponse écrite E-011013/2015 au Conseil

Objet: La pêche en eaux profondes des espèces menacées

Au mois de juin 2015, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié une évaluation intitulée "Liste rouge européenne des poissons marins". Elle y décrit la santé des populations marines en dressant un constat inquiétant.
En effet, les filets de pêche en eaux profondes ne permettant pas de tri ont un impact direct et néfaste à la fois sur les écosystèmes marins et sur les espèces qui s'y développent. Ces filets représentent un intérêt économique particulièrement important pour les industriels, de sorte que deux des trois espèces ciblées sont aujourd'hui évaluées par l'association et décrites comme menacées d'extinction: la lingue bleue et le grenadier de roche.
Cela interroge grandement sur l'incapacité des pouvoirs publics à limiter les dégâts liés à la pêche en eaux profondes et sur l'emprise des lobbyistes des grands groupes industriels au détriment de l'environnement.
Le Conseil peut-il proposer un cadre de coopération réunissant les États membres concernés, visant à réduire fortement les conséquences de la pêche en eaux profondes sur les espèces menacées?