Bannière dossier Européennes 2014 et les animaux

Qu'ont fait nos eurodéputés pour les animaux ?
Méritent-ils encore ​votre confiance ?
Découvrez en un coup d’œil les partis qui ont agi pour ou contre les animaux.

Parcourir notre page "Européennes 2014"

Animé par l'association de protection animale L214, Politique & animaux est un observatoire ayant pour objectif de visibiliser les positions des politiques vis à vis des animaux.

Nos choix ont une influence directe sur l'existence des animaux. Quelle vie voulons nous leur offrir ? Animaux humains et non humains vivent sur la même planète. C'est en cela que la question animale est une question politique primordiale.

→ Enjeux et motivations de ce site
→ Parcourir nos dossiers
→ Comprendre notre notation


PARTAGER CETTE PAGE :  

Dernières actualités et prises de position au sujet des animaux

Logo UMP UMP

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 15 mai 2015 - Communication officielle

A Belfort, une conseillère municipale est en charge de la protection des animaux

Au sein de l'équipe du maire Damien Meslot :

Christiane Einhorn
Conseillère municipale déléguée chargée de la protection des animaux
Christiane Einhorn
Contact
Courriel : ceinhorn@mairie-belfort.fr
Téléphone : 03 84 54 56 55

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 21 mai 2015 - Communication officielle

Conférence sur le TAFTA et les animaux à l'initiative de Pascal Durand

j'ai choisi d'ouvrir mon cycle de conférence-débat autour des questions européennes et écologiques sur la question des dangers du traité transatlantique et la question animale avec un focus particulier sur l'élevage industriel
extrait de la présentation de la conférence pas Pascal Durand

Logo MoDem MoDem Logo PRG PRG Logo UMP UMP

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 avril 2015 - Communication officielle

Ils veulent maintenir le foie gras sur les tables du Parlement européen

Le Parlement européen, qui dans sa résolution 2013/2181(INI) a loué la gastronomie européenne ainsi que le respect des traditions et des produits locaux, doit continuer à proposer dans son enceinte la consommation de ce mets emblématique.
extrait de la Lettre à Martin Schulz du Cercle des amis du foie gras

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mai 2015 - Source associative

Michèle Rivasi veut bannir le foie gras des restaurants du Parlement européen

À la demande de 36 eurodéputés, dont l’élue drômoise Michèle Rivasi (EELV), les 5 questeurs ont eu à trancher sur la question [de l’interdiction du foie gras dans les restaurants du Parlement européen]. Si le détail des avis n'est pas encore connu, le résultat l'est depuis ce soir : le foie gras restera au menu des élus, en dépit d’une interdiction du gavage dans la plupart des pays européens (tous, sauf 5).
extrait du communiqué de L214

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 mai 2015 - Dans la presse

Élisabeth Morin-Chartier défend "bec et ongles" la place du foie gras au Parlement européen

Il faut dire que la députée européenne française Élisabeth Morin-Chartiere [...] fer de lance des pro foie gras au parlement, n'a pas ménagé ses efforts pour contrer cette fronde. «La France produit 75 % du foie gras consommé. L'Europe produit 90 % du foie gras consommé au niveau mondial. C'est un patrimoine culturel. Je défendrai le foie gras bec et ongles», a-t-elle lancé à ses collègues.
extrait de l'article de La Dépêche (Guillaume Atchouel)

a penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 16 avril 2015 - Dans la presse

Christophe Clergeau dénonce les risques du projet d'usine à cochons de Poiroux

Positif mais sans préoccupation pour les animaux

Dans un communiqué de presse, la région des Pays de la Loire s'exprime aujourd'hui sur ce sujet par la voix de Christophe Clergeau, son premier vice-président.
"Elle représente notamment un véritable risque pour la qualité des eaux des rivières vendéennes. Une telle exploitation constitue également un risque pour la qualité alimentaire. La proximité des animaux conduit à un usage intensif d’antibiotiques, avec des risques réels pour la santé humaine.

extrait de l'article de France 3 Pays de la Loire (Fabienne Béranger)