ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 25 juin 2021 - Autre engagement → Municipale

La mairie de Grenoble expérimente l'accueil des chiens dans ses bureaux

Agir !

Félicitez-les

Des chiens dans les locaux de l'Hôtel de Ville de Grenoble

Depuis le 25 juin, l'Hôtel de Ville de Grenoble accueille de drôles de visiteurs. Les chiens des salariés du premier étage sont autorisés à accompagner leurs maîtres au travail. Une expérimentation souhaitée par la conseillère municipale en charge de la condition animale, Sandra Krief.

[...]

Le bien être animal en première ligne

Derrière cette expérimentation, la volonté de la part conseillère municipale en charge de la condition animale, Sandra Krief, d'améliorer le quotidien de nos fidèles compagnons à quatre pattes. "Nous vivons en ville et beaucoup d'entre nous sont en appartement. Laisser un animal seul toute une journée pendant que son maître est au travail peut être très contraignant. Ça peut leur paraître très long."

Avant de lancer cette expérimentation il a fallu mettre en place une réglementation, "à ce jour en France, je ne connais pas de municipalité qui a déjà accueilli des chiens. Il existe ici à Grenoble un règlement intérieur stricte avec des mesures à respecter, explique l'élue, L'accord des collègues est également nécessaire. Mon objectif c'est que cela continue jusqu'à la fin du mandat." Pour signaler les bureaux des personnes ayant un chien, un autocollant a été placé sur les portes. Avec un dessin de chien devant un ordinateur, il y est inscrit : 'Vous êtes dans un lieu ami des chiens'. " C'est important de le notifier pour toutes les personnes qui ont peur des chiens ou qui sont allergiques", rassure Sandra Krief.

Un point d'étape sera fait au mois de septembre. L'expérience sera ensuite prolongée de neuf mois. Si elle est concluante, la conseillère municipale espère pouvoir l'étendre à la totalité de l'établissement et, pourquoi pas, créer l'engouement dans d'autres villes françaises.

(Extrait de France Bleu)

Source :