ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 octobre 2021 - Question parlementaire → Européenne

8 eurodéputés demandent à la Commission d'agréer des éleveurs privés à élever et vendre des animaux d'espèces menacées

Question avec demande de réponse écrite E-004782/2021 à la Commission des Eurodéputés :
Annika Bruna (ID), Julie Lechanteux (ID), Aurélia Beigneux (ID), Joëlle Mélin (ID), Herve Juvin (ID), Mathilde Androuët (ID), Elżbieta Kruk (ECR), Catherine Griset (ID)
Objet: Élever et réintroduire dans leur milieu naturel des espèces endémiques menacées

Les législations des États membres interdisent le prélèvement dans leur milieu naturel et la commercialisation d’espèces animales ou végétales menacées. Des dérogations légitimes existent, qui prévoient notamment la possibilité d’élever ces espèces en vue de les réintroduire dans leur milieu naturel, afin de restaurer la biodiversité.
Cette réintroduction est parfois le seul moyen d’obtenir le retour de ces espèces sans attendre plusieurs années, voire plusieurs décennies. Nous pensons notamment aux politiques de restauration de certains biotopes, telles que les mares et les zones humides ou les bocages: certaines espèces importantes pour l’équilibre du milieu (amphibiens, oiseaux, chiroptères, reptiles, insectes, mustélidés) ne reconquièrent pas toujours spontanément et rapidement ces milieux restaurés.
Mes questions à la Commission sont donc les suivantes:

1. Estime-t-elle que les politiques actuelles de réintroduction des espèces menacées sont suffisamment nombreuses et efficaces?
2. Serait-elle favorable à ce que des éleveurs soient agréés par les autorités nationales et autorisés, dans un territoire strictement délimité, à élever et à vendre aux gestionnaires de milieux, aux collectivités locales, voire aux particuliers sous certaines conditions, des spécimens de ces espèces menacées, afin de faciliter leur réintroduction?

Soutien(1)
(1) Cette question est soutenue par un autre député que ses auteurs: Jean-Paul Garraud (ID)