Chasse & pêche

Amendement 206 visant à relever à 20% le quantum des associations de chasse au sein du conseil d'administration de l'Office français de la biodiversité

Interpellez-les

Personnalités politiques (9)

Photo Jean-Pierre Moga
Interpellez-le
Photo Philippe Bonnecarrere
Philippe Bonnecarrere Sénateur (81) UDI
Interpellez-le
Photo Jocelyne Guidez
Jocelyne Guidez Sénatrice (91) UDI
Interpellez-la
Photo Évelyne Perrot
Évelyne Perrot Sénatrice (10) UDI
Interpellez-la
Photo Daniel Dubois
Interpellez-le
Photo Jean-Marie Janssens
Interpellez-le

Amendement

Nationale

Cet amendement vise à clarifier le degré de représentation des instances nationales cynégétiques et de la pêche en précisant qu’elles seront représentées à hauteur de 20% du nombre de membres du conseil d’administration.
(extrait de l'objet de l'amendement)
Amendement rejeté.

AMENDEMENT
présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Rejeté
MM. PRINCE, Daniel DUBOIS et CANEVET, Mme PERROT, MM. JANSSENS et BONNECARRÈRE, Mme GUIDEZ, M. MOGA et Mme VÉRIEN
ARTICLE 1ER

Alinéa 38

Remplacer le taux :

10 %

par le taux :

20 %

Objet

Cet amendement vise à clarifier le degré de représentation des instances nationales cynégétiques et de la pêche en précisant qu’elles seront représentées à hauteur de 20% du nombre de membres du conseil d’administration.

La justification de cet amendement tient au fait que les chasseurs continueront à financer au travers de la redevance cynégétique l’établissement à hauteur de 45 millions d’euros, alors que les pêcheurs y contribueront de leur côté pour environ 10 millions d’euros.

Les structures de la chasse et de la pêche seront en cela les seuls financeurs privés du nouvel établissement.

Lire la suite

Sources

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

72%

des Français
sont favorables à ce que les vacances scolaires, les weekends, et les jours fériés deviennent des jours non chassés

Parcourir les sondages
79%

des Français
sont favorables à l’interdiction de la chasse à courre

Parcourir les sondages