a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 19 mai 2008 - Communication officielle

Dominique Voynet dénonce la pratique violente du déterrage du blaireau.

Agir !

Félicitez-la

Sur le site de Dominique Voynet :

Le communiqué de presse de Dominique Voynet :

"Déterrage de blaireaux : protéger la biodiversité, en finir avec une cruauté inacceptable.
Alors que la plupart de nos voisins européens ont classé le blaireau parmi les espèces protégées, la France persiste ? autoriser, par arrêté ministériel, la pratique dite du déterrage du blaireau.
Le déterrage est une pratique gratuite, violente et destructrice de la biodiversité qui consiste ? arracher violemment l’animal de son terrier, ? l’aide de chiens et de tenailles métalliques, avant de l’abattre avec une arme blanche. Même en période de reproduction et d’élevage des petits, les blaireaux sont menacés par des agissements qu’il serait honteux de qualifier de « sportifs » ou de « régulateurs » des espèces animales, d’autant qu’il ne se justifie pas par les dégâts, minimes, imputables aux blaireaux.
Du 16 au 18 mai prochains, la ville de Cluny (Saône-et-Loire), accueille le championnat de France de déterrage de blaireaux. Pour faire cesser ces agissements d’un autre âge, je signe et j’appelle tous les écologistes ? signer la pétition lancée par l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), MELES, AVES France, le Rassemblement Anti-Chasse (RAC) et l’APIE (Association de Protection et d’Initiation ? l’Environnement) disponible sur le site http://www.abolition-deterrage.com/.
Au-dela de cette démarche, j’alerte par courriers Monsieur le Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, ainsi que Madame la Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, Monsieur le Maire de Cluny, Monsieur le Président du Conseil Général de la Saône-et-Loire et Monsieur le Préfet du département de la Saône-et-Loire, afin d’obtenir l’annulation du championnat de Cluny et voir interdite une fois pour toutes ces pratiques."

DOMINIQUE VOYNET

SENATRICE DE SEINE -SAINT- DENIS