a agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Chasse Chasse

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 15 avril 2019 - Programme → Europe

Européennes 2019 : le Parti animaliste veut créer de nouvelles réserves marines et réensauvager des territoires

Agir !

Félicitez-les

Lutter contre la chasse et le braconnage

  • Abolir immédiatement les pratiques de chasse les plus cruelles, et poursuivre l’objectif d’un abandon graduel de la chasse dans tous les pays membres
  • Interdire les dérogations autorisant les chasses dites « traditionnelles » : matole (pièges à pinsons), tendelle, chasse à la glu, toutes modalités de capture que la France est seule à poursuivre en Europe
  • Instaurer un moratoire sur la chasse des espèces figurant sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
  • Soutenir une interdiction totale, sans dérogation, du commerce de l’ivoire et de toute matière issue d’animaux menacés d’extinction

Soutenir l’interdiction de la captivité des animaux sauvages

  • Soutenir une interdiction européenne de la détention d’animaux sauvages dans les cirques
  • Soutenir une interdiction européenne de la détention de cétacés dans les delphinariums

Mieux cohabiter avec les animaux : partager les territoires

  • Réensauvager des territoires en luttant contre l’artificialisation des terres, l’étalement urbain et la fragmentation des milieux
  • Favoriser le « tourisme vert » en redirigeant une partie des aides dédiées au développement de la ruralité : instaurer des espaces naturels protégés pour l’observation des espèces sauvages tout en préservant des espaces interdits aux humains
  • Créer de nouvelles réserves marines dans les eaux territoriales européennes
  • Interdire la mise en place d’éoliennes dans les lieux particulièrement fréquentés par les animaux marins, dans les couloirs migratoires des oiseaux et chauves-souris ainsi qu’à l’intérieur et à proximité des zones Natura 2000
  • Promouvoir des « sanctuaires à insectes » dans les jardins des particuliers

Protéger de la pollution les lieux de vie des animaux

  • Prendre en compte l’intérêt des animaux sauvages dans les projets des industries extractives (montagne de Kaw…)
  • Interdire progressivement l’importation de produits issus de nouvelles déforestations (huile de palme, céréales, soja destiné aux animaux d’élevage…)
  • Proposer un conservatoire du littoral européen et une directive « littoral » afin de préserver les animaux habitant ces espaces
  • Mettre en place un plan de sauvegarde des coraux, essentiels à la vie d’un très grand nombre d’animaux marins
  • Promouvoir un mode de vie décarboné pour lutter contre l’acidification des océans et ses conséquences sur les animaux marins
  • Mettre en place des dispositifs ambitieux de lutte contre les déchets maritimes et côtiers en incitant les entreprises à ne pas produire de suremballage
  • Interdire la production et la commercialisation des objets en plastique de grande consommation à usage unique
  • Encadrer les activités génératrices de nuisances sonores et réglementer les itinéraires et la vitesse de navigation en fonction des migrations des animaux marins et de leur habitat
  • Encadrer l’usage des drones en milieu naturel de façon à ne pas perturber les animaux sauvages

Intervenir pour aider les animaux sauvages en détresse

  • Favoriser l’implantation de centres de soin pour faune sauvage dans toutes les régions rurales de l’Union européenne
  • Venir en aide aux animaux lors de catastrophes naturelles (sécheresse, inondations, incendies…)
Source :