Photo de Douchka Markovic

Douchka Markovic agit pour les animaux

19.5/20

Agir !

Félicitez-la

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Douchka Markovic ?

Prises de position de Douchka Markovic classées par thème :

Dernières prises de position de Douchka Markovic (67 référencées)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 5 octobre 2019 - Communication officielle

Ces élus participent à la manifestation contre la chasse organisée par One Voice

La #chasse, puissant #lobby, accaparare et rend dangereux l'espace public, perturbe les écosystèmes, blesse des personnes, et tue d'innombrables animaux pour le "loisir", y compris avec des raffinements de cruauté comme la #chasseACourre, chasse à glu, déterrage. Il faut en finir
(Tweet de Bastien Lachaud)

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 juillet 2018 - Source associative → Prise de position marquante → Local

Un repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires du 18ème arrondissement de Paris

Établir un repas végétarien pour tous dans les cantines, cela n’a l’air de rien, mais c’est énorme ! » souligne Douchka Markovic. « Dans le XVIIIearrondissement, environ 14 500 repas sont servis dans les cantines chaque jour, soit pas moins de 4 tonnes de viande au quotidien. Un repas végétarien hebdomadaire dans nos cantines, c’est 144 tonnes de viande par an qui ne sont pas achetées, pas préparées, et pas servies.

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 juillet 2018 - Source associative → Prise de position marquante → Local

Dans les cantines du 18ème arrondissement de Paris, les enfants pourront manger végétarien tous les jours à partir de la rentrée 2018

Après avoir obtenu l’introduction d’un repas végétarien par semaine dans les cantines de son arrondissement, sa rencontre avec un collectif de parents d’élèves l’a amenée à instaurer une alternative végétarienne quotidienne à compter de la rentrée 2018 !

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 9 novembre 2017 - Communication officielle → Local

Le conseil municipal de Paris XVIII adopte un vœu visant à expérimenter des alternatives végétariennes dans les cantines et sensibliser sur la végétalisation de l'alimentation

Que la Ville de Paris puisse étudiée les conditions techniques et matérielles permettant aux Caisses des Écoles, en concertation avec leurs comités de gestion, d’expérimenter des alternatives végétariennes à chaque repas
multiplier les actions de sensibilisation sur l’alimentation durable telle que définit dans le Plan Climat de la Ville de Paris et notamment en mettant l’accent sur la compensation carbone des repas végétariens
(extrait du vœu présenté par Douchka Markovic, proposé par le groupe écologiste et adopté lors du conseil d’ardt du 9 novembre 2017 à l’unanimité)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 2 novembre 2017 - Source associative

Ces élus EELV de Paris participent à une conférence sur la fin de la détention des animaux sauvages dans les cirques

Jacques Boutault, maire du deuxième arrondissement de Paris qui accueillait la conférence, est intervenu pour rappeler que la préoccupation des animaux sauvages dans les cirques n’est pas récente, et que Anne Hidalgo elle-même avait signé « par erreur » une pétition en faveur d’une interdiction en 2011. (...) Le maire a également invité Fabienne Roumet, conseillère du treizième arrondissement de Paris et déléguée à la biodiversité et l’agriculture urbaine, et Douchka Markovic, adjointe au maire du dix-huitième arrondissement de Paris, à s’exprimer sur la question. Fabienne Roumet a évoqué la nécessité d’éduquer les enfants au respect du vivant. Elle a aussi fait un aparté sur les zoos qui, comme les cirques, ne sont qu’une « collection d’êtres vivants ».
(extrait de l'article Nikita Bachelard, LFDA)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 4 avril 2017 - Source associative → Local

Conférence à Bordeaux sur la politisation de la cause animale

Mardi soir, pendant que des millions de français suivaient sur leur écran télévisé un débat dont le principal sujet était le « crêpage de chignon », nous étions de notre côté entre 120 et 140 à préférer suivre et participer au débat politique dont les animaux non humains étaient le thème central dans l’amphithéâtre de l’Athénée Municipal.
(extrait du compte-rendu d'ACTA)

État des lieux actuel et réflexions sur
– Comment avancer pour que la question animale ait enfin la place qu’elle mérite : une place centrale dans la politique humaine ?
– Comment construire efficacement afin d’obtenir au plus vite des droits fondamentaux pour les plus vulnérables d’entre nous ?

(extrait de la présentation du débat par ACTA)

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 24 février 2017 - Source associative → Local

Conférence à Toulouse sur la politisation de la cause animale

Quelles place pour les animaux dans le débat politique ?
Débat public à Toulouse le 22 février 2017 en présence de Samuel Airaud pour L214 Ethique et Animaux, Gérard Charollois pour la Convention Vie et Nature, Douchka Markovic et Fabienne Roumet pour la commission condition animale d'EELV, Matthias De Lozzo et Anne Stambach-Terrenoir, membres de la France insoumise, Héléna Besnard et Hélène Thouy pour Le Parti Animaliste.
Photos Romain Main, Mégane Lebeault.

Vidéo : Le Chaperon vert :
Partie 1 :

Partie 2 (débat) :

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Local

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un secrétariat d’État à la condition animale

Positif mais pas assez ambitieux

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un secrétariat d’État à la condition animale.

Son rôle sera de mettre en place une politique dans les secteurs économiques, culturels, judiciaires, éducatifs et privés, afin de faire disparaitre les pratiques violentes et cruelles à l’égard des animaux.
Ses missions seront :

  • permettre le l'émergence et le développement que de nouvelles économies alternatives à l’exploitation animale permettant la création d’emplois et de nouvelles entreprises , par exemple par des appels à projets ou l’octroi de subventions incitatives, créations de labels

Agir !

Encouragez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Local

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'une brigade nationale pour la protection animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer une brigade nationale pour la protection animale

Son rôle sera d’enquêter et sanctionner toute infraction quels que soient le lieu et les conditions dans lesquelles des animaux (domestiques, d’élevages ou sauvages) sont détenus, transportés et/ou utilisés.
Elle sera en capacité de contrôler et enquêter dans les abattoirs, tous types d'élevages, d’intervenir en cas de maltraitance avérée, de décréter le retrait des animaux ou la fermeture des établissements en infractions, en attente d’une décision de justice.

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Droit animal Droit animal

le 15 janvier 2017 - Programme → Local

La Commission condition animale d'EELV souhaite la création d'un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Extrait des propositions de la Commission condition animale d'EELV, "Respecter l’animal pour protéger et restaurer la nature" :

Créer un comité d’éthique nationale sur la condition animale

Sa mission sera d’établir et publier le bilan annuel des infractions au bien-­‐être animal (alertes, plaintes, sanctions effectives).
Il concernera tous les secteurs d’activités, le respect du bien-­‐être animal et la sécurité des travailleurs. Ce comité devra être équilibré dans la composition de ses représentants de la façon suivante : 1/3 exploitant, 1/3 animalistes 1/3 consommateurs (avec des représentants des cultes).
Il aura la possibilité de proposer des mesures d’amélioration aux ministères concernés

Agir !

Félicitez-les