Élevage

Alain Marc demande des mesures de soutien à l'élevage des cochons

Personnalité politique (1)

Photo Alain Marc
Alain Marc Sénateur (12) PR
Interpellez-le

Question parlementaire

Nationale

Le cours du porc baissant inexorablement, les experts estiment que le manque à gagner pour les producteurs approche les 15 euros par porc sortant de leur élevage. (...) Aussi, il lui demande de lui indiquer les mesures que le Gouvernement envisage de prendre afin de redynamiser la production porcine française
(extrait de la question, réponse du ministre)

Question écrite d'Alain Marc, sénateur de l'Aveyron :

Difficultés rencontrées par la filière porcine

M. Alain Marc attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les difficultés croissantes rencontrées par la filière porcine.
Depuis bientôt un an, les éleveurs français de porcs subissent les effets de l'embargo russe, effectif depuis janvier 2014 et principale cause de la chute des prix.
Le cours du porc baissant inexorablement, les experts estiment que le manque à gagner pour les producteurs approche les 15 euros par porc sortant de leur élevage.
Dans un contexte économique déjà difficile pour l'ensemble de la filière porcine, ces lourdes pertes ne permettent plus aux éleveurs de vivre convenablement de leur activité ni de faire face aux investissements nécessaires.
Aussi, il lui demande de lui indiquer les mesures que le Gouvernement envisage de prendre afin de redynamiser la production porcine française et ainsi pérenniser les emplois qui en dépendent.

Lire la suite

Sources

Partager cette prise de position

Attentes citoyennes

86%

des Français
estiment que l'abattage sans étourdissement préalable est inacceptable quelles que soient les circonstances

Parcourir les sondages
90%

des Français
sont favorables à la généralisation de la vidéosurveillance dans tous les abattoirs

Parcourir les sondages