ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 février 2017 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté en faveur du CETA qui prévoit notamment l'augmentation des quotas d'importation de viande bovine et porcine

aujourd'hui, le Canada ne peut exporter chaque année vers l'Europe que 4.162 tonnes de boeuf sans hormone sans payer de droits de douane. Avec le Ceta, ce quota passera à 45.840 tonnes. Idem pour le porc sans ractopamine, dont le quota passera de 5.549 tonnes/an à 75.000 tonnes/an.
(extrait de l'article de Julien Baldacchino, France Inter)
À l’exception de la volaille, les produits carnés, laitiers ainsi que l’alimentation animale sont tous concernés par cette libéralisation tarifaire. (...) Outre l’abaissement des droits de douane, les traités de libre-échange prévoient une « coopération réglementaire » accrue. (..) « Là où il y a de grandes différences entre les réglementations, les normes les plus protectrices (et souvent les plus coûteuses à mettre en place) sont en danger », souligne le rapport de Sharon Treat, qui prévoit un nivellement par le bas des réglementations, au détriment de l’environnement, du bien-être animal et de l’emploi.
(extrait de l'article de Fabrice Nicolino, Reporterre)
Anne Sander a indiqué officiellement avoir voulu s'abstenir. Elle ne figure donc pas dans cette prise de position, bien qu'ayant techniquement voté pour.

Source :