Photo de Renaud Muselier

Renaud Muselier agit contre les animaux

0.3/20
Pdt région - Provence-Alpes-Côte d'Azur
Logo LR LR

Agir !

Interpellez-le

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Renaud Muselier ?

Prises de position de Renaud Muselier classées par thème :

Dernières prises de position de Renaud Muselier (26 référencées)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté en faveur des subventions à l'augmentation de la capacité de pêche

Ces eurodéputés ont voté pour l'amendement 312 visant à augmenter la capacité de pêche.
L'amendement 312 a été adopté par le Parlement européen à 342 voix contre 290.
Éliminez les subventions les plus néfastes, celles qui augmentent la capacité de pêche : construction de nouveaux navires, ports de pêche et remplacement des moteurs. Ces subventions sont reconnues au niveau international comme étant néfastes car on sait aujourd’hui qu’elles sont responsables de la surcapacité des navires et de la surexploitation des ressources. (...) > REJETEZ LES AMENDEMENTS 104, 120, 123, 126, 135, 137, 221, 287, 295, 298, 304, 308, 310, 312, 318, 319 ET 322

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 4 avril 2019 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté en défaveur de plus de transparence sur les subventions européennes à la pêche

Ces eurodéputé ont voté contre l'amendement 303 prévoyant d'accroître la transparence sur les subventions européennes à la pêche.
L'amendement 303 a été rejeté par le Parlement européen par 440 voix contre 153.
Tout citoyen devrait avoir la possibilité de savoir comment les subventions européennes sont utilisées. C’est le seul moyen de rétablir la confiance dans les institutions de l’UE, mais aussi d’améliorer nos connaissances socio-économiques et notre processus décisionnel. Votez pour une transparence accrue sur la manière dont le FEAMP est utilisé par les États membres.
> SOUTENEZ LES AMENDEMENTS 302 ET 303

(extrait de l'article de Bloom)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 9 septembre 2018 - Groupe d'études → Europe

8 eurodéputés français sont membres de l'Intergroupe parlementaire pour la chasse

Ces eurodéputés sont membres de l'Intergoupe parlementaire "Biodiversité, campagne, chasse et pêche récréative", un Intergroupe au Parlement européen parrainé par FACE (Fédération Européenne des Associations de Chasse).

L'eurodéputé Jean-Paul Denanot a été membre de l'Intergroupe parlementaire pour la chasse jusqu'à sa démission le 10 juin 2018.

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 30 mai 2018 - Vote → Europe

Ces eurodéputés ont voté contre le contrôle et la sanction de la coupe des queues de porcelets (officiellement interdite dans l’UE depuis 1991)

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 47 prévoyant d'insérer la mention en gras ci-dessous dans le paragraphe 176 de la Proposition de résolution du Parlement européen sur L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture :

ont agi contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Corrida Corrida

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 avril 2018 - Manifeste → Prise de position marquante → Local

Ces élus ont signé la "Charte pour les libertés et la diversité des cultures" qui vise à défendre la corrida, le gavage, les chasses dites "traditionnelles"...

À l’image des différentes formes de chasse, de pêche, des arts et pratiques de l’agriculture, qui, tous, participent de cet Esprit du Sud qui repose sur un patrimoine ancestral largement partagé dans nos régions et bien au-delà, tel est le cas de la Tauromachie [qui] constitue une exception culturelle parfaitement légitime dans ses régions de tradition. Au nom de toutes les villes taurines françaises, et des millions de citoyens français qui se reconnaissent dans les valeurs de la culture taurine, nous demandons à l’État français de prendre en considération ce patrimoine
(extrait de la charte)
Ma présence a du sens, en tant qu'ami de votre culture, en tant que Président de Région. Je ne peux pas venir à la corrida sans avoir ce message. On ne touchera pas à nos traditions, a martelé Renaud Muselier
(extrait de l'article de Christophe Vial, La Provence)

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 1 mars 2018 - Dans la presse → Local

La région PACA renforce les moyens de la «brigade loup» de l'ONCFS

Muselier
(crédit photo : David Gaillardon - ONCFS)
Mardi 27 février dernier, à l’occasion du salon de l’agriculture, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Renaud Muselier, a remis aux agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) des matériels destinés à leur permettre de mener à bien les missions qui sont dévolues à la brigade loup de l’établissement public. (...) Parmi les matériels présentés : des lunettes et des caméras de vision nocturne, ainsi que des pièges photographiques.
(extrait du communiqué de presse)

Agir !

Interpellez-le

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 18 décembre 2017 - Loi → Europe

55 eurodéputés français ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Ils laissent faire sans réagir

Ces 55 eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) n'ont pas donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 18 octobre 2017 - Communication officielle → Local

Les présidents des régions PACA et ARA demandent au Premier ministre une augmentation des tirs contre les loups

L’actuel Plan national loup est largement inadapté. Les premiers éléments de cadrage du futur Plan 2018-2023 sont inacceptables tant ils visent à (...) à raréfier les tirs de prélèvement.
(extrait de leur lettre commune au Premier ministre)

Agir !

Interpellez-les

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Chasse Chasse

le 20 juillet 2017 - Communication officielle → Local

Les régions PACA et ARA demandent d'abattre des loups dans les parcs nationaux et de faciliter les tirs d'éleveurs sur les loups

La mise en œuvre de prélèvements au sein des Parcs nationaux, réalisés par les services de l’Etat, sous le contrôle de l’Administration des Parcs
La reconnaissance du droit permanent des éleveurs à protéger leurs troupeaux : Facilitation des tirs de défense renforcée et de prélèvement en fonction de la réalité des attaques
La prise en charge du budget de protection des troupeaux face à la prédation et d’indemnisation des bêtes tuées, par le budget de l’Environnement, et non par celui de l’Agriculture (le coût lié à la prédation en France était de 26 millions d’euros en 2016)
(extraits du communiqué de presse)
Les éleveurs n’entendent plus cohabiter avec la nature sauvage, y compris dans les espaces protégés. Si la cohabitation n’y est pas possible, ce ne sont pas les loups qu’il faut éloigner, mais bien les troupeaux ! Les Français, qui subventionnent à la fois l’élevage et les Parcs, demandent majoritairement des loups.
(communiqué de l'ASPAS du 15/07/2014)

Agir !

Interpellez-les

a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 26 juin 2017 - Question parlementaire

Renaud Muselier remet en cause l'arrêté visant à mettre fin à la détention des cétacés dans les delphinariums

L'arrêté du 6 mai 2017 de Ségolène Royal interdit les immersions du public dans les bassins de cétacés, ainsi que l'échange, la reproduction et l'importation des orques et des dauphins.
La traduction de «teaching purpose» (à l'origine «enseignement universitaire») permet de justifier l'activité des parcs à thème à des fins d'enseignement populaire.
1. La Commission compte-t-elle préciser l'interprétation de ces textes afin d'en prévenir l'utilisation aléatoire?

(extraits de la question)

Agir !

Interpellez-le