Élevage

Génération-s souhaite une désintensification de l'élevage

Encouragez-les
Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Parti politique (1)

Logo Génération-s
Génération-s

Prise de position

Justification de la note

Positif mais nécessite d'être précisé par des mesures concrètes (pratiques à abolir, dates butoir, objectifs chiffrés...)

mettre en place un plan de déspécialisation des régions et de relocalisation/ désintensification de l’élevage pour accompagner les éleveurs vers des productions au pâturage (bovins, ovins, caprins), en plein-air avec lien au sol (porcs, volailles) ou bio en fixant des objectifs filière par filière et par bassin de production.
réorienter les aides publiques pour soutenir des filières d’élevage agro-écologique et lié au sol intégrant des standards élevés de bien-être animal.
(propositions soutenues par le parti Génération-s)

Nous soutenons les 63 propositions concrètes et généreuses portées par les organisations agricoles, rurales, environnementales, de santé, de solidarité internationale, ainsi que du réseau étudiant, regroupés pour faire entendre les voix des citoyens pendant ces états généraux de l’alimentation.
(extrait de l'article de Génération-s)

Passage du document "Priorités de la plateforme citoyenne" (États généraux de l'alimentation) évoquant la condition animale :

Pour favoriser les bonnes pratiques en matière de bien-être animal

mettre en place
un plan de déspécialisation des régions et de relocalisation/ désintensification de l’élevage pour accompagner les éleveurs vers des productions au pâturage (bovins, ovins, caprins), en plein-air avec lien au sol (porcs, volailles) ou bio en fixant des objectifs filière par filière et par bassin de production.

instaurer
un étiquetage obligatoire du mode d’élevage pour tous les produits carnés, laitiers et ovo-produits, sur le modèle des œufs coquilles. Intégrer des notions de bien-être animal dans les labels de qualité et environnementaux existants.

réorienter
les aides publiques pour soutenir des filières d’élevage agro-écologique et lié au sol intégrant des standards élevés de bien-être animal.

autoriser et développer
l’usage de camions abattoirs mobiles.