Élevage

Jean-Luc Mélenchon: «Nous fixons un objectif de réduction de 50 % de la consommation moyenne de protéines animales.»

Félicitez-le
Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur leurs pages Facebook

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Prise de position

Nous planifions la sortie de l’élevage industriel en accompagnant les paysan·nes dans la transition. Nous organisons notamment la fin de l’élevage en cage, des mutilations et autres pratiques cruelles (broyage ou gazage des poussins et canetons, ablation de la queue, “épointage” des becs, meulage des dents…). Nous limitons le temps de transport des animaux vivants. Nous déterminons de nouvelles normes pour améliorer les conditions d’élevage : accès à l’air libre, pâturage à l’herbe, densité maximale, surfaces minimales, fin des souches à croissance rapide. Une aide à la transition pour les éleveurs industriels se convertissant à l’élevage paysan ou aux cultures végétales est
budgétée. Nous fixons un objectif de réduction de 50 % de la consommation moyenne de protéines animales.

Nous mangeons trop de protéines animales, sel, sucre, matières grasses, additifs dangereux… et pas assez de fruits, légumes, légumineuses et céréales complètes.

(extraits du Plan "Bien nourrir tout le monde")