Élevage

Jordan Bardella demande à la Commission un étiquetage visant à valoriser le foie gras français

Interpellez-le
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Prise de position

Question avec demande de réponse écrite E-000161/2021 à la Commission de l'Eurodéputé Jordan Bardella :

La crise sanitaire a aggravé les difficultés de la filière française du foie gras, confrontée à une baisse de la demande pour les fêtes de fin d’année, durant lesquelles elle réalise une grande majorité de son chiffre d’affaires. La concurrence déloyale intraeuropéenne, dénoncée depuis des années, a d’autant plus pénalisé et indigné les producteurs français cette année.
En cause notamment, le manque de transparence de l’étiquetage et l’ambiguïté entre le lieu d’origine du foie gras et son lieu de transformation. L’étiquetage «origine France» peut désigner un foie gras produit en Bulgarie, avec des normes et salaires inférieurs, puis simplement transformé sur le territoire français, trompant ainsi la majorité des consommateurs attachés à l’origine française du produit mais peu avertis sur ces subtilités d’étiquetage.

La Commission prévoit-elle de prendre des mesures simples, comme imposer un étiquetage clair et lisible du pays d’origine, afin de protéger de cette concurrence intraeuropéenne déloyale la filière française du foie gras, qui représente 100 000 emplois directs et indirects et fait partie du patrimoine français reconnu dans le monde entier?

Partager cette prise de position