a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 2 février 2016 - Question parlementaire → Nationale

Le député Bruno Le Maire demande des mesures supplémentaires de soutien pour la filière foie gras

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

il n'en demeure pas moins que les éleveurs concernés - directement ou non - ont déjà ou vont dans les semaines à venir ressentir brutalement les conséquences économiques de cet épisode mettant à nouveau à mal la filière d'élevage déjà très fragilisée par la crise des prix. Ainsi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les garanties que le Gouvernement entend proposer aux éleveurs concernés
(extrait de la question)

Question écrite de Bruno Le Maire, député de L'Eure :

M. Bruno Le Maire appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les conséquences sanitaires et économiques faisant suite aux différents cas de grippe aviaire récemment détectés. En effet depuis le mois de novembre 2015, 67 foyers d'influenza aviaire ont été dénombrés à ce jour dans 7 départements du Sud-Ouest. Essentiellement identifiés dans des élevages de volailles, les autorités sanitaires publiques ont rappelé que ce phénomène ne pouvait avoir en l'état un quelconque danger sur l'homme. Néanmoins, plusieurs pays, notamment d'Asie et du Maghreb ont fait le choix de stopper immédiatement les exportations et ce durant les fêtes de fin d'année, période économiquement hautement stratégique au regard de la nature des produits concernés. Si le Gouvernement semble avoir pris les mesures sanitaires adéquates, à travers le nouveau cadre de lutte adopté - bien que tardivement - par le ministère chargé de l'agriculture le 18 décembre 2015, définissant ainsi des zones de restriction, de surveillance et de protection, il n'en demeure pas moins que les éleveurs concernés - directement ou non - ont déjà ou vont dans les semaines à venir ressentir brutalement les conséquences économiques de cet épisode mettant à nouveau à mal la filière d'élevage déjà très fragilisée par la crise des prix. Ainsi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les garanties que le Gouvernement entend proposer aux éleveurs concernés et les leviers d'actions mobilisables rapidement afin d'endiguer cette crise sanitaire ayant un impact économique non négligeable, notamment quant aux exportations des produits transformés.