ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 27 avril 2021 - Question parlementaire → Nationale

Le ministre de l'Économie veut continuer à taxer la margarine comme un produit de luxe (20%) et n'envisage pas de la taxer à hauteur des autres produits alimentaires de première nécessité (5,5%)

En réponse à la question écrite N° 35288 de M. Laurent Garcia :

"Le 1° du A de l'article 278-0 bis du code général des impôts (CGI) soumet au taux réduit de 5,5 % de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) les produits destinés à l'alimentation humaine à l'exception du caviar, de la confiserie et de certains produits de chocolat, ainsi que de la margarine et des graines végétales, qui relèvent du taux normal de la TVA. Au regard de son impact sur les recettes budgétaires, estimé entre cinquante et cents millions d'euros, une baisse du taux de la TVA applicable à la margarine n'est pas envisagée."