ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 15 janvier 2015 - Source associative → Nationale

Le PG, EELV et Nouvelle Donne soutiennent le collectif contre l'élevage-usine de Monts

Positif mais préoccupation anecdotique pour les animaux

Agir !

Encouragez-les

un collectif "Des fermes pas des usines" s'est créé : collectif de citoyens soutenu par [...] Nouvelle Donne, le Parti de Gauche, EELV [...]
Danger pour la santé publique et l'environnement [...] Danger pour la qualité et ressource en eau [...] Pollution des rivières et nappes en zones sensibles [...] Consommation excessive d'eau [...] Impact sur la qualité des produits [...] Impact sur l'emploi et vie des territoires [...] Impact sur la fiscalité et l'économie [...] Confinement et souffrance animale
(extrait du communiqué)

Communiqué de la Confédération Paysanne :

Mercredi 21 janvier à Tours contre la ferme-usine de Monts

15.01.2015 Le collectif "Des fermes pas des usines" appelle à une manifestation mercredi 21 janvier à 15h place de la Préfecture de Tours, pour s'opposer au projet d'extension de la ferme-usine de Monts, emblématique de l'industrialisation de l'agriculture.

Le 3 novembre, la Confédération paysanne de Touraine avait appelé à un rassemblement à Monts contre la demande d'extension du GAEC de la Tardinvière. Suite à ce rassemblement, un collectif "Des fermes pas des usines" s'est créé : collectif de citoyens soutenu par la Confédération paysanne de Touraine, l'ASPIE (Association pour la Santé, la Protection et l'Information sur l'Environnement), QVGC et PR (Qualité de la Vie en Gâtine-Choisille et Pays de Raca), Nouvelle Donne, le Parti de Gauche, EELV (Europe Ecologie les Verts), ATTAC et des AMAPs

Depuis le 3 novembre, le Conseil municipal de Monts s'est prononcé contre la demande d'extension du GAEC. Mais le commissaire enquêteur a ensuite, lui, rendu un avis favorable, avec quelques réserves (son rapport est disponible en mairie).
C'est maintenant au Préfet de valider ou non cette demande d'extension. C'est pourquoi les membres du collectif ont été plusieurs à lui écrire et appelent maintenant à un rassemblement mercredi 21 janvier à 15h place de la Préfecture à Tours.

Pour plus d'infos :
en téléchargement en bas de cette page : la lettre ouverte de la Confédération paysanne de Touraine au Préfet
et ci-dessous le tract du collectif "Des fermes pas des usines" :

Ferme-usine à Monts

C'est NON

2190 animaux concentrés au même endroit :

420 vaches laitières, 210 taurillons, 260 génisses,

1300 chèvres et chevrettes.

Danger pour la santé publique et l'environnement :

Ammoniac, odeur, bruit et gaz à effet de serre

Nitrate, produits phytosanitaires, médicaments.

Transports pour évacuation et approvisionnement

Nuisances et épandage sur 7 communes* et 900 ha :

3 370t de fumier, 10 586 m3 de lisier et 4 142 m3 d'effluents

Danger pour la qualité et ressource en eau :

Pollution des rivières et nappes en zones sensibles

Consommation excessive d'eau

Impact sur la qualité des produits :

Lait et viande

Impact sur l'emploi et vie des territoires :

Un seul emploi créé et disparition des petites fermes

Impact sur la fiscalité et l'économie :

Utilisation de l'argent public pour des intérêts privés

Confinement et souffrance animale

Rassemblement le m ercredi 21 janvier 2015 à 15h Place de la Préfecture de Tours

Collectif « Des fermes, pas des usines »

*Monts, Sorigny, Artannes, Druye, Mazières de Touraine, St Branch et St Epain.