Élevage

LMR s'oppose aux journées végétariennes dans la restauration collective

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Logo LMR (ex-CPNT)
LMR (ex-CPNT)

Prise de position

3 Application de la loi de Pierre Morel à l’Huissier de
défense des bruits et des odeurs de la ruralité en y
ajoutant des traditions locales (us et coutumes, langues
régionales, cirques, chasse, pêche, cultures taurines,
corrida, combat de coqs …). Corriger et ou effacer les effets
négatifs de la loi Dombreval. Retour des 90 km/h sur
l’ensemble de routes départementales qui disposent
d’une signalisation horizontale.

4 Interdiction des avantages fiscaux aux associations
animalistes dont les responsables se rendent coupables
d’intrusions illégales (sur les exploitations agricoles, dans
les abattoirs…), de harcèlement, d’intimidation ou
d’espionnage à l’encontre des familles d’agriculteurs, des
éleveurs, des chasseurs et pêcheurs. Maintien et
promotion de toutes les traditions françaises, culturelles,
culinaires et sportives (foie gras, sapin de Noël, Tour de
France, cirques itinérants avec des animaux...).

8 Rééquilibrage dans les instances décisionnelles (ex OFB,
CESE) entre les associations dites de défense de
l’environnement, les ONG, et les acteurs de la biodiversité
(agriculteurs, forestiers, chasseurs…). Mise en place d’un
grand plan de lutte national de lutte contre les espèces
invasives, reconnaissance de la chasse et de la pêche
comme « actes écologiques ».

22 Un choix viande ou poisson (non végétal ni cellulaire)
chaque jour dans la restauration scolaire
. Choix des
denrées alimentaires pour les cantines scolaires dans les
circuits courts de distribution avec un objectif de 100% de
production nationale, dont 80% de circuit court.

Lire la suite