a penché pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 novembre 2017 - Communication officielle → Nationale

La ministre de la santé Agnès Buzyn envisage de prendre en compte les régimes végétariens et végétaliens dans la mise à jour des «repères de consommation alimentaire pour la population française»

Semble positif mais nécessite d'être clarifié et concrétisé

Agir !

Encouragez-la

Je vous informe qu’il est bien inscrit dans le plan de travail futur de l’Anses qu’elle étudie les repères adaptés aux personnes qui choisissent d’adopter une alimentation végétarienne ou végétalienne. A la réception de ces éléments, une information des professionnels de santé et du grand public sera formalisée. Nous ne pouvons que souscrire à votre analyse selon laquelle une information solide et fiable est aujourd’hui nécessaire.
(extrait de la réponse du ministère de la Santé à la lettre ouverte de l'Association Végétarienne de France)

Réponse du ministère de la Santé à la lettre ouverte de l'Association Végétarienne de France :

Objet : expertise de l’Anses sur les régimes végétariens et végétaliens

Madame la Présidente,

Vous avez écrit en septembre 2017 une lettre ouverte à la ministre des solidarités et de la santé l’interpellant sur la nécessité de demander à l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) de faire le point sur le plan scientifique sur les bénéfices et les points de vigilance des régimes végétarien et végétalien, afin de formuler des recommandations à destination des professionnels de santé et du grand public.

Je vous informe qu’il est bien inscrit dans le plan de travail futur de l’Anses qu’elle étudie les repères adaptés aux personnes qui choisissent d’adopter une alimentation végétarienne ou végétalienne. A la réception de ces éléments, une information des professionnels de santé et du grand public sera formalisée. Nous ne pouvons que souscrire à votre analyse selon laquelle une information solide et fiable est aujourd’hui nécessaire. Après avoir fourni les repères correspondant à ceux de la population générale, l’Anses a donc inscrit à son agenda ce type de travaux, ainsi que celui concernant les populations spécifiques (jeunes et personnes âgées), sans qu’il soit possible de vous communiquer à ce jour une échéance précise sur le sujet vous préoccupant.

Bien sincèrement à vous,

Le Directeur général de la santé,
Professeur Benoit VALLET