a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 10 avril 2012 - Source associative → Nationale

Nicolas Sarkozy contre la limitation de la durée des transports d'animaux

Agir !

Interpellez-le

Réponses du candidat à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy à L214 et Néoplanète.

A la question :

La France exporte des animaux vivants sur de longues distances (jusqu’en Grèce ou Proche-Orient), et constitue un carrefour important du transport d’animaux en Europe. Or ces transports se déroulent souvent de façon épouvantable (animaux brutalisés, entassés, sans eau, sans temps de repos). Soutiendrez-vous une limitation à 8h des durées de transport autorisées pour les animaux, comme le demande la campagne européenne « 8 hours » (3) qui a déjà recueilli plus d’un million de signatures ?

Il répond :

"Non. De nombreuses études sont disponibles sur la protection des animaux lors de leur transport. C’est moins la durée du transport, sur un parcours donné, que les conditions de celui-ci, notamment la qualité des véhicules et des aménagements, qui influent sur le bien-être des animaux. En tout état de cause et pour un même parcours, le raccourcissement excessif de la durée de transport, induirait une augmentation du nombre d’arrêts, avec chargement et déchargement du bétail aux points d’arrêts, qui semble aller en sens inverse d’une meilleure protection des animaux."

Nicolas Sarkozy feint d'ignorer qu'une limitation de la durée des transports d'animaux impliquerait l'interdiction de les décharger à des points d'arrêts pour les recharger ensuite. La situation qu'il décrit comme allant "en sens inverse d'une meilleure protection des animaux" est en réalité la situation autorisée par la réglementation actuelle.