Élevage

Philippe Poutou se prononce en faveur de la végétalisation de l'alimentation... mais ne donne pas d'objectif de réduction de la consommation globale de protéines animales

Encouragez-le

Personnalité politique (1)

Parti politique (1)

Prise de position

Enfin une grande partie des activités doivent être relocalisées, à l’exemple de l’agriculture qui doit impérativement conserver les sols, préserver les paysages, supprimer les intrants chimiques, c’est-à-dire rompre avec son fonctionnement productiviste actuel. Cette nouvelle agriculture devra accompagner la végétalisation de l’alimentation nécessaire pour en finir avec l’élevage industriel, maltraitant pour les salariées et les animaux, polluant, coupable de la déforestation et de l’expulsion des populations indigènes de leurs territoires.

Partager cette prise de position