ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 13 septembre 2016 - Loi → Prise de position marquante → Europe

Propositions de résolution du Parlement européen visant à mettre fin aux pratiques mutilantes dans les élevages de cochons

Agir !

Félicitez-les

B. considérant que 25 millions de cochons sont élevés rien qu’en France chaque année, principalement pour leur chair;
C. considérant que 95 % des cochons sont élevés et entassés dans des bâtiments surpeuplés, sur caillebotis ou dans des espaces trop petits, et qu’ils n’ont pas l’espace nécessaire pour se comporter de manière naturelle;

1.demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination de la castration des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien-être animal.
1. demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination du meulage des dents des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien‑être animal.
1. demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination de la coupe de la queue des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien‑être animal.
(extraits des propositions de résolution)

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’élimination de la castration des cochons

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que des associations de protection animale ont mis en lumière la pratique de la castration qui a cours dans certains élevages de cochons, pratique qui fait horriblement souffrir ces animaux puisqu’aucun anesthésiant n’est administré;

B. considérant que 25 millions de cochons sont élevés rien qu’en France chaque année, principalement pour leur chair;

C. considérant que 95 % des cochons sont élevés et entassés dans des bâtiments surpeuplés, sur caillebotis ou dans des espaces trop petits, et qu’ils n’ont pas l’espace nécessaire pour se comporter de manière naturelle;

D. considérant que cette pratique de castration est d’ores et déjà interdite dans plusieurs États membres de l’Union européenne;

E. considérant qu’il est urgent de mettre fin à ces pratiques, et ce d’autant plus que d’autres solutions existent;

1.demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination de la castration des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien-être animal.

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’élimination du meulage des dents des cochons

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que des associations de protection animale ont mis en lumière la pratique du meulage des dents qui a cours dans certains élevages de cochons, pratique qui les fait horriblement souffrir;

B. considérant que 25 millions de cochons sont élevés rien qu’en France chaque année, principalement pour leur chair;

C. considérant que 95 % des cochons sont élevés et entassés dans des bâtiments surpeuplés sur caillebotis ou dans des espaces trop petits, et qu’ils n’ont pas l’espace nécessaire à l’expression de leurs comportements naturels;

D. considérant qu’il est urgent de mettre fin à ces pratiques, et ce d’autant plus que des solutions existent;

1. demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination du meulage des dents des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien‑être animal.

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’élimination de la coupe de la queue des cochons

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. considérant que des associations de protection animale ont mis en lumière la pratique de la coupe de la queue qui a cours dans certains élevages de cochons, pratique qui fait horriblement souffrir les animaux puisqu’aucun anesthésiant n’est administré;

B. considérant que 25 millions de cochons sont élevés rien qu’en France chaque année, principalement pour leur chair;

C. considérant que 95 % des cochons sont élevés et entassés dans des bâtiments surpeuplés, sur caillebotis ou dans des espaces trop petits, et qu’ils n’ont pas l’espace nécessaire pour se comporter de manière naturelle;

D. considérant qu’il est urgent de mettre fin à ces pratiques, et ce d’autant plus que d’autres solutions existent;

1. demande à la Commission d’entamer une réflexion sur la façon d’intégrer l’élimination de la coupe de la queue des cochons aux stratégies nationales d’amélioration du bien‑être animal.