a agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 mars 2012 - Dans la presse → Prise de position marquante

Une députée UMP forcée de retirer une proposition d'étiquetage du mode d'abattage

Agir !

Interpellez-le

Extrait du journal en ligne LeMonde.fr :

"pour la seconde fois en moins d'un an et demi, les députés UMP ont dû renoncer à débattre de l'étiquetage des viandes abattues en France. Cette fois, c'est une proposition de loi déposée le 21 février par Françoise Hostalier (UMP) qui a fait les frais des réticences du gouvernement : la députée du Nord a retiré son texte, jeudi 1er mars."

(...)

"L'UMP lui a fait comprendre qu'il ne fallait pas donner "l'impression d'embrayer sur le discours du FN". Une offensive du parti majoritaire aurait aussi pu brouiller le message du ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire, qui vient de publier un décret destiné à limiter les abus de l'abattage rituel. Enfin, le calendrier électoral tuait dans l'oeuf toute discussion.

Ce mauvais timing ne suffit pas à expliquer que Mme Hostalier ait retiré son texte, comme l'avait fait avant elle M. Dhuicq. Le gouvernement ne tient pas à une discussion sur l'étiquetage et l'a fait savoir plusieurs fois, y compris au niveau européen. Le ministère de l'agriculture a récemment rappelé qu'il ne souhaitait pas "stigmatiser" les communautés concernées."