Expérimentation

Jacques Cheminade penche pour limiter l'expérimentation animale mais en excluant son abolition

Encouragez-le
Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

Personnalité politique (1)

Prise de position

Justification de la note

Positif mais pas assez ambitieux

Jacques Cheminade a répondu à la Fondation 30 millions d'amis. A la question : Prendrez-vous la décision de promouvoir une politique volontariste de recherche, de validation et de mise en œuvre de techniques expérimentales n’utilisant pas l’animal comme modèle biologique ?, il répond :

Oui, sauf dans les cas extrêmes où une expérimentation animale s’avère nécessaire, mais avec des protocoles excluant les expériences inutiles et impliquant une souffrance de l’animal qui pour moi est intolérable.