a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 26 novembre 2014 - Communication officielle → Prise de position marquante → Europe

Michèle Rivasi participe à une conférence de presse de soutien à l'ICE "Stop Vivisection"

Agir !

Félicitez-la

Aujourd'hui je participais à une conférence de presse de soutien à l'Initiative Citoyenne Européenne "Stop Vivisection", qui a dépassé le million de signatures [...] En signant cette ICE, nous demandons à la Commission de mettre en œuvre tous les moyens qui nous permettrons d'arrêter l'expérimentation animale et ainsi rendre obsolète la directive 2010/63 relative à la "protection des animaux utilisés à des fins scientifiques.
extrait de l'article de Michèle Rivasi

Aujourd'hui je participais à une conférence de presse de soutien à l'Initiative Citoyenne Européenne "Stop Vivisection", qui a dépassé le million de signatures http://www.stopvivisection.eu/fr/

Voici les quelques mots que j'ai prononcé pour la justifier:

Le but de cette initiative citoyenne est de promouvoir la recherche biomédicale afin de protéger la santé humaine de manière plus efficace.

Les expérimentations animales ont permis certaines avancées scientifiques, mais leurs conclusions restent trop aléatoires du fait de correspondances génétiques insuffisantes entre l'Homme et les animaux de laboratoire.

Bien évidemment, le bien-être animal et l'éthique sont des préoccupations qui ont poussé les pétitionnaires à lancer cette initiative citoyenne européenne. Nous n'oublions pas que chaque année, 12 millions d'animaux sont utilisés à des fins de recherches scientifiques dans l'UE.

Pourquoi s'empêcher de rendre la recherche plus efficace et valable? Pourquoi ne pas promouvoir une recherche plus digne, qui n'engendrera pas de souffrance animale et qui donnera à l'Europe une avance scientifique sur ses concurrents au niveau mondial?

Les méthodes alternatives (de la simulation informatique aux tests sur les cellules) existent déjà et n'attendent qu'une volonté politique pour être développées, notamment via des financements européens comme le programme Horizon 2020.

La technologie a évolué de manière significative et nous continuons à utiliser des méthodes d'un autre millénaire. Pendant ce temps la recherche biomédicale stagne et n'aboutit pas contre des pathologies majeures comme le diabète, les cancers hormonaux dépendants, Alzheimer et tant d'autres.

La vivisection a déjà été interdite pour les tests cosmétiques, nous pouvons aller plus loin.

En signant cette ICE, nous demandons à la Commission de mettre en œuvre tous les moyens qui nous permettrons d'arrêter l'expérimentation animale et ainsi rendre obsolète la directive 2010/63 relative à la "protection des animaux utilisés à des fins scientifiques".

Nous n'aurons plus besoin de les protéger quand nous n'aurons plus à les sacrifier.

En savoir plus :