Photo de Fleur Pellerin

Fleur Pellerin penche pour les animaux

10.2/20

Agir !

Encouragez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Fleur Pellerin ?

Prises de position de Fleur Pellerin classées par thème :

Dernières prises de position de Fleur Pellerin (2 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par type
par espèce
par implication
par parti
ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 22 décembre 2015 - Question parlementaire → Nationale

La ministre de la culture refuse la demande de réduction de TVA pour les corridas

Positif mais sans préoccupation pour les animaux

Le 1° du F de l’article 278-0 bis du code général des impôts (CGI) soumet au taux réduit de 5,5 % de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) les spectacles de théâtres, théâtres de chansonniers, cirques, concerts, spectacles de variétés à l’exception de ceux qui sont donnés dans des établissements où il est d’usage de consommer pendant les séances. (...) Dès lors, la corrida ne constituant ni un spectacle de variété ni un spectacle de cirque, elle ne peut par conséquent bénéficier du taux réduit de la TVA de 5,5 % mais relève du taux normal.
(extrait de la réponse de la ministre de la culture et de la communication à la question de la députée Françoise Dumas)

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Zoo / Cirque Zoo / Cirque

le 3 avril 2014 - Question parlementaire → Nationale

La ministre de la culture Fleur Pellerin ne se prononce pas sur la détention d'animaux sauvages dans les cirques

laisse faire sans réagir

Le ministère de la culture et de la communication est très attentif à la situation du cirque en France
Les conditions de détention et d'utilisation des animaux vivants d'espèces non domestiques [...] sont définies dans différents arrêtés relevant, pour l'essentiel, du ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie et du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.
extrait de la réponse de la ministre