Photo de Jean Castex

Jean Castex agit contre les animaux

4.8/20
Premier ministre
Gouvernement

Agir !

Interpellez-le

Click & Tweet Click & Mail Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Jean Castex ?

Prises de position de Jean Castex classées par thème :

Dernières prises de position de Jean Castex (30 référencées)

Rechercher dans le titre
par thème
par effet de la prise de position
par sous-thème
par espèce
par type
par implication
par parti
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 11 avril 2021 - Autre réalisation → Nationale

Le Gouvernement défend un projet de Hub de pêcheries internationales

En avril 2021, le Conseil des Ministres a donné un avis favorable au projet de hub de pêcheries internationales (source TNTV News)

Cet projet est fortement remis en cause par les ONGs environnementales dont le WWF et l'antenne Polynésienne de Sea Sheperd qui indique, dans une lettre ouverte :

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 22 janvier 2021 - Amendement → Nationale

Amendement 413 du Gouvernement visant à reporter à 2025 la fin des élevages de visons (tombé)

Texte visé : Texte nº 3791, adopté par la commission, sur la proposition de loi de Mme Laëtitia Romeiro Dias et plusieurs de ses collègues visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale (3661 rectifié)
Stade de lecture : 1ère lecture (1ère assemblée saisie)
Examiné par : Assemblée nationale (séance publique)
TOMBÉ
(vendredi 29 janvier 2021)
Déposé par : Le Gouvernement
ARTICLE 15
À la fin de l’alinéa 2, substituer aux mots :

« deux ans après la promulgation de la loi n° du visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale »,

les mots :

« à compter du 1er janvier 2025 ».

Exposé sommaire

ont penché pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Communication officielle → Nationale

« Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet » : le ministre de l'Agriculture annonce un renforcement des mesures de protection des animaux de compagnie

Des premier pas encore insuffisants vers la mise en place de mesures significatives attendues par les organisation de défense des animaux de compagnie

Un animal de compagnie n’est ni un consommable ni un jouet ; en être propriétaire, c’est en être responsable.
(Julien Denormandie)
La Fondation Brigitte Bardot dénonce la charte « paravent » du bon coin, qui n’est qu’un simple rappel à la réglementation alors que, pour les professionnels de terrain, il y a urgence d’interdire le commerce en ligne d’animaux. (...) avec cette charte le ministre ne fait que légitimer la vente en ligne d’animaux, simples marchandises…
(Fondation Brigitte Bardot)

Un plan d'actions en 3 volets

Sensibiliser

  • Mettre en place un certificat de sensibilisation pour toute adoption ou acquisition.
  • Sensibiliser au bien-être des animaux de compagnie dès l’école élémentaire.
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 20 décembre 2020 - Subvention → Nationale

20 000 000 € d'aide du Plan de relance pour les refuges

Les associations et refuges sont essentiels pour la mise en œuvre des politiques publiques liées à la lutte contre la maltraitance animale.
20 millions d’euros leur sont dédiés dans le cadre du plan France relance, notamment pour les structures de proximité.
Investir dans les infrastructures des refuges et associations.
Ces refuges et associations bénéficieront ainsi d’un soutien de l’État à hauteur de 14 millions d'euros pour améliorer leurs locaux ou augmenter leur capacité d’accueil. Ces investissements permettront de soutenir ces structures et d’améliorer les conditions de vie des animaux recueillis.
Contribuer au financement des campagnes de stérilisation des animaux errants.

ont penché contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 1 décembre 2020 - Subvention → Nationale

Stratégie nationale protéines végétales : seulement 3% alloués à la promotion de la consommation de légumineuses

Seulement 3 des 100 millions de la stratégie y sont alloués, alors que c'est un levier majeur pour lutter contre la souffrance animale, la déforestation importée et le dérèglement climatique

En raison de son histoire et de la mondialisation des échanges, la France n’est aujourd’hui pas assez autonome dans sa production de protéines végétales, qu’elles soient à destination de l’alimentation animale ou bien humaine. En effet, la France ne produit que la moitié des matières riches en protéines nécessaires à l’alimentation des animaux (tourteaux de soja, de colza ou de tournesol…).
(CP du ministère de l'Agriculture)

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 28 octobre 2020 - Vote → Nationale

Former tous les étudiants en sciences du vivant aux méthodes de recherche non animales : avis défavorable du gouvernement

L'amendement 19 a été adopté au Sénat malgré l'avis défavorable du gouvernement puis supprimé en Commission mixte paritaire.

Projet de loi

Programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 52 , 51 , 32, 40)

N° 19 rect. ter

28 octobre 2020

AMENDEMENT
présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Adopté

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Expérimentation Expérimentation

le 28 octobre 2020 - Vote → Nationale

Interdire l'utilisation d’animaux vivants aux fins d’enseignement : avis défavorable du gouvernement

L'amendement 20 a été adopté au Sénat malgré l'avis défavorable du gouvernement puis supprimé en Commission mixte paritaire.

Projet de loi

Programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030

(1ère lecture)

(PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE)

(n° 52 , 51 , 32, 40)

N° 20 rect. ter

28 octobre 2020

AMENDEMENT
présenté par

C Défavorable
G Défavorable
Adopté
M. BAZIN, Mmes LASSARADE, EUSTACHE-BRINIO et VERMEILLET, MM. MANDELLI, Jean-Michel ARNAUD et GUERRIAU, Mme DEROCHE, MM. MOUILLER, Pascal MARTIN et CALVET, Mme CHAIN-LARCHÉ, MM. BARGETON, BELIN et Daniel LAURENT, Mme MÉLOT, MM. BIZET, BONNE et SAUTAREL, Mmes RAIMOND-PAVERO, Frédérique GERBAUD et SOLLOGOUB, M. LAGOURGUE, Mmes de CIDRAC et DI FOLCO et M. LAMÉNIE

ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 20 octobre 2020 - Question parlementaire → Nationale

Le ministre de l'Agriculture n'envisage pas de rendre obligatoire l'étiquetage de la viande selon le mode d'abattage

Réponse du Ministère de l'Agriculture à une Question Parlementaire de la Députée Lise Magnier :

Réponse publiée au JO le : 20/10/2020 page : 7253