Photo de Marylise Lebranchu

Marylise Lebranchu agit contre les animaux

3.6/20
Logo PS
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 
PARTAGER :

Pourquoi ces notes à Marylise Lebranchu ?

Prises de position de Marylise Lebranchu classées par thème :

Dernières prises de position de Marylise Lebranchu (3 référencées)

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Corrida Corrida

le 21 janvier 2017 - Manifeste

Manifeste du CRAC Europe pour l'abolition de la corrida

Nous, soussignés, considérant que l’existence et la recrudescence de la barbarie tauromachique ne sont pas dignes d’un pays civilisé et sont en contradiction avec l’esprit républicain et démocratique, demandons l’abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521.1 du Code pénal, qui tolère que des sévices graves et des actes de cruauté soient infligés à des animaux sous couvert de tradition locale.
(extrait du manifeste)

Tweetez-les !
ont agi contre les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 12 janvier 2017 - Vote → Prise de position marquante

Ces députés ont voté contre la création d'un droit de visite inopinée des abattoirs pour les parlementaires

Ces députés ont voté contre l'amendement n°23 visant à créer un droit de visite inopinée des abattoirs pour les parlementaires (droit ne comprenant pas la possibilité d'être accompagnés d'experts indépendants).

Tweetez-les !
ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 19 mai 2010 - Source associative

Ils dénoncent la surconsommation et la surproduction de produits d'origine animale.

Sur le site de Viande Info :

De l'assiette à la planète, enjeux & éthique :
des parlementaires engagés pour la réduction de la consommation de produits d'origine animale

"Les déclarations des participants ont été ambitieuses, franches et nettes en faveur d'une baisse de la consommation des produits d'origine animale. Tous ont dénoncé la surconsommation et la surproduction de produits d'origine animale. Tous se sont sans ambiguïté prononcés pour la réduction de cette consommation et ont affirmé avec force leur opposition à l'élevage intensif des animaux. Le jour hebdomadaire végétarien a été plébiscité."