Mer & pisciculture

Ces eurodéputés ont voté contre le chalutage profond, à l'opposé de leurs groupes parlementaires

Vote

Pêche industrielle Européenne

Ces eurodéputés ont voté contre l'amendement 62 s'opposant à l'interdiction du chalutage profond. Cet amendement a été accepté à 342 voix contre 326. Le futur règlement européen sur la pêche profonde encadrera le chalutage profond, mais ne l'interdira pas.

Le règlement en cours n'a pas pu empêcher « l'épuisement de certains stocks de poissons d'eau profonde en seulement quelques années », estime un rapport parlementaire présenté en novembre 2013.

Les eurodéputés du Front de Gauche, regroupant des élus du PCF, PCR et PG, ont voté contre le chalutage profond, alors que leur groupe parlementaire (GUE/NGL) a voté pour.

Cinq eurodéputés de l'UDI et de l'UMP ont voté contre le chalutage profond, contrairement à leurs partis et à leur groupe parlementaire (PPE).

L'association Bloom, dont la pétition contre cette pêche particulièrement destructrice a été signée par près de 800 000 citoyens, rappelle que « Malgré les millions d’euros d’aides publiques qu’ils perçoivent, ces navires industriels sont tous déficitaires. Le chalutage profond est un gouffre à fonds publics ; il n’existerait pas sans le soutien de nos impôts. »

Lire la suite

Attentes citoyennes

84%

des Français
se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires

Parcourir les sondages
79%

des sympathisants du centre
se disent prêts à modifier et réduire leur consommation de poisson pour éviter la surpêche, la souffrance animale et les prises accessoires

Parcourir les sondages