a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 25 mai 2020 - Programme → Prise de position marquante → Nationale

Covid-19: «réduire de 90% la production du secteur pêche» pour «opérer la bifurcation écologique et solidaire»

Agir !

Félicitez-les

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

SECTEURS STRATÉGIQUES
Agriculture
• Étudier la mise en place d’une sécurité sociale alimentaire.
• Varier nos modes de production alimentaire et privilégier les circuits courts,
appuyer l’agroécologie paysanne, relocaliser notre production agricole.
• Refonder la PAC : rémunérer les agriculteurs à l’utilité environnementale et sociale
et revoir le modèle de l’emploi agricole qui est trop dépendant d’une main-d’œuvre
précaire et mal payée.
• Diminuer notre consommation de produits animaux et sortir de l’élevage intensif.
• Lutter contre la déréglementation des marchés agricoles européens, garantir
la transparence sur les prix de vente et prix d’achats des produits agricoles
de la grande distribution.
• Lutter contre le recours aux engrais chimiques et aux pesticides afin de stopper
la pollution aux particules fines qui en découle. Limiter les épandages, stopper
la production de biocarburants. Développer une fiscalité environnementale plus
juste, qui prenne en compte les externalités négatives de l’agriculture industrielle.
Créer un budget conséquent pour financer la transition de notre agriculture.
• Lutter contre l’artificialisation des sols, utiliser les sols pour l’agroécologie
et le captage du carbone.

Pêche et protection des océans
• Interdire la pêche industrielle et la multiplicité des pêches artisanales non sélectives.
Réduire de 90% la production du secteur pêche et drastiquement notre consommation.
• Interdire le plastique à usage unique.

Énergie
• Priorité à la sobriété et l’efficacité énergétique, baisser notre consommation
et augmenter notre efficacité énergétique.
• Stopper les subventions aux énergies fossiles.
• Investir dans la rénovation thermique des logements, pour réduire les consommations
d’électricité et d’énergie.
• Stopper l’énergie nucléaire polluante et développer les énergies renouvelables.

Transports
• Créer un grand pôle public des transports.
• Renationaliser les autoroutes et aéroports dont les recettes pour l’État seront
réinvesties vers la transition écologique.

(extrait des préconisations du rapport de la France insoumise sur la crise du coronavirus)