a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 10 décembre 2013 - Communication officielle → Européenne

Sandrine Bélier soutient l'interdiction du chalutage en eaux profondes

Agir !

Félicitez-la

Click & Tweet Click & Comment

Commentez directement sur sa page Facebook

« Ce n’est pas rendre un service aux pêcheurs, aux consommateurs ni aux citoyens de cette planète de continuer à autoriser cette pratique de pêche sur-subventionnée, non sélective et dévastatrice de nos fonds marins. »

Intégralité du commentaires de Sandrine Bélier ci-dessous :

Chalutage en eaux profondes : débats au Parlement européen

Hier soir, lundi 10 décembre 2013, le Parlement européen débattait du chalutage en eaux profondes. Les communautés végétales et animales marines en eaux profondes sont très variées et riches mais elles sont surtout fragiles et vulnérables. Tout est plus lent en eaux profondes : déplacements, reproductions, évolution… la reconstitution d’une population d’espèce détruite peut prendre des décennies, voire des centaines d’année.

En six ans, la pêche profonde a épuisé plus de 80 % des ressources halieutiques en eau profonde dans l’Atlantique Nord-Est. Ce n’est pas rendre un service aux pêcheurs, aux consommateurs ni aux citoyens de cette planète de continuer à autoriser cette pratique de pêche sur-subventionnée, non sélective et dévastatrice de nos fonds marins. Pour deux à cinq espèces commercialisables ce sont des centaines d’autres qui sont sacrifiées.