Photo de Ramlati Ali

Ramlati Ali penche pour les animaux

10.8/20
Député - Mayotte 1ère circonscription
 

Pour comprendre comment nous avons estimé ces notes, cliquez sur un des thèmes ci-dessus.

 

Pourquoi ces notes à Ramlati Ali ?

Prises de position de Ramlati Ali classées par thème :

Dernières prises de position de Ramlati Ali (7 référencées)

En attente de prise de position pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 3 décembre 2018 - Proposition de loi

L214 demande la création d’une mission d’information parlementaire sur les conditions d’élevage et d’abattage dans la filière piscicole

Encouragez les parlementaires à réagir aux conséquences dramatiques de la pisciculture pour les truites.

Actions
1. Choisissez votre département dans la colonne de gauche "Filtrer par dept/région"
2. Encouragez les parlementaires via Twitter (bouton “Click & Tweet” dans le bandeau ci-dessus) : un député sera interpellé de manière aléatoire dans un tweet généré automatiquement

Êtres sensibles au même titre que les mammifères, les truites sont aujourd’hui parmi les plus nombreuses victimes de l’élevage intensif en France et en Europe.

L’enquête de L214

Agir !

Encouragez-les

a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 23 octobre 2018 - Question parlementaire

Braconnage des tortues à Mayotte: la députée Ramlati Ali demande un renforcement de la surveillance des plages

Tout récemment, l'association Sea Shepherd a découvert une douzaine de carapaces de tortues braconnées. Cependant sur la majorité des plages où viennent pondre les tortues, seules quelques-unes sont surveillées par les gardiens du conseil départemental de Mayotte. Elle lui demande les mesures que compte prendre le Gouvernement pour lutter efficacement contre cette pratique illégale.
(extrait de la question)

ont penché contre les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 14 septembre 2018 - Vote → Prise de position marquante

421 députés n'ont participé à aucun scrutin public sur les amendements défendant la condition animale

Laissent faire sans réagir

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.
Albert Einstein.

80% des Français considèrent qu’il était du devoir de leur député(e) de voter favorablement sur ces amendements défendant la condition animale, selon un sondage IFOP de 2018 (source : L214).

Agir !

Interpellez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 7 septembre 2018 - Amendement

Amendement N°837 visant à ce que le rapport demandé au Gouvernement comporte un volet sur le développement des alternatives au broyage des poussins

Amendement adopté
La recherche et le développement du sexage par spectrométrie in ovo sont déjà en œuvre depuis 2016, suite à la mobilisation de 4,3 millions d'euros par l'ancien ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll.

AMENDEMENT N°837

présenté par

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Élevage Élevage

le 7 septembre 2018 - Amendement

Amendement 790 visant à maintenir l'autorisation d'user des termes comme «steak», «filet», «bacon», «saucisse», «merguez»... pour désigner des produits végétariens à haute teneur protéique

rédiger ainsi la fin de l’alinéa 2 :
« si ceux-ci ne contiennent pas une part significative de protéines, que celles-ci soient d’origine végétale ou animale.

(extrait de l'amendement rejeté)

Agir !

Félicitez-les

ont agi pour les animaux

sur les thèmes :

Pictogramme Élevage Élevage

Pictogramme Mer & pisciculture Mer & pisciculture

le 7 septembre 2018 - Amendement

Amendement 792 visant à instaurer une alternative végétarienne hebdomadaire

À titre expérimental, au plus tard un an après la promulgation de la loi n° du pour l'équilibre dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable, pour une durée de deux ans, les gestionnaires, publics ou privés, des services de restauration collective scolaire sont tenus de proposer, au moins une fois par semaine, un menu végétarien. (...) les résultats [de l'expérimentation] sont transmis au Parlement au plus tard six mois avant son terme.
(extrait de l'amendement ADOPTÉ)

Agir !

Félicitez-les