ont agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 1 mars 2017 - Manifeste

AnimalPolitique 17 : ces candidats à la présidentielle soutiennent l'interdiction de la cession d’animaux par les particuliers via internet

17. Interdire la cession d’animaux par les particuliers sur les sites marchands, d’annonces gratuites et les réseaux sociaux.
(mesure n°17 du manifeste AnimalPolitique)

Réponse de Jean-Luc Mélenchon :

La maltraitance des animaux de compagnie sera très fortement sanctionnée et les conditions d’accueil des animaux abandonnés revues : construction de nouveaux refuges notamment (dont des spécifiques pour les animaux sauvages), interdiction des ventes par petites annonces. Les refuges et les fourrières débordent aujourd’hui.

Nous proposons de remettre à plat l’organisation des élevages et d’interdire la création de nouveaux centres si, effectivement, l’offre d’animaux est supérieure aux foyers pouvant les accueillir. Les ventes qui sont aujourd’hui interdites seront contrôlées plus sévèrement et les forces de l’ordre formées en conséquence.

Réponse d'Emmanuel Macron :

L’ordonnance du 8 octobre 2015 doit être pleinement appliquée. Il importe de renforcer les contrôles douaniers aux frontières pour démanteler les réseaux de trafics illégaux d'animaux de compagnie et d’appuyer l'action des ONG qui oeuvrent à la détection d'élevages sauvages d'animaux domestiques où les conditions infligées aux animaux sont insoutenables.

En savoir plus :