a agi pour les animaux

sur le thème :

Pictogramme Animaux de compagnie Animaux de compagnie

le 31 mai 2022 - Question parlementaire → Européenne

L'eurodéputée Aurélia Beigneux demande à la Commission d'interdire la vente et l'utilisation des colliers électriques de dressage et anti-aboiement au sein de l'UE

Question avec demande de réponse écrite à la Commission de l'Eurodéputée Aurélia Beigneux

Pourtant interdits dans certains États membres de l’Union européenne, notamment au nord de l’Europe, les colliers de dressage par stimulation électrique continuent d’être vendus et utilisés sur le continent, en particulier en France. Le collier anti-aboiement émet un choc électrique lorsque le chien aboie. Le collier de dressage peut quant à lui être actionné par une télécommande pour envoyer un son, une vibration ou, pire encore, une décharge d’intensité réglable.
Ces accessoires causent une souffrance physique et, potentiellement, une souffrance psychologique extrême pour l’animal, qui ressent de la peur, de l’anxiété et du stress. À l’origine de nombreux troubles comportementaux chez le chien, ils sont jugés peu efficaces par de nombreux professionnels.
La vente de ce type de colliers semble incompatible avec l’article 7 de la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie, qui bannit l’usage de moyens de dressage artificiels pouvant occasionner une souffrance physique et psychologique.
Au vu de ce qui précède, la Commission est invitée à répondre aux questions suivantes:
1. Compte-t-elle inciter les États membres à respecter l’article 7 de la Convention susmentionnée?
2. En cas de refus, entend-elle interdire la vente et l’utilisation de ce type d’outils sur le territoire de l’Union?