Animaux de compagnie

Proposition de loi sénatoriale 128 visant à la stérilisation obligatoire des chats errant.

Personnalités politiques (20)

Filtrez les personnalités par partis ou ancrages géographiques pour les interpeller en fonction de ces critères.

Filtres
Photo Alain Milon
Alain Milon Sénateur (84) LR
Photo Else Joseph
Else Joseph Sénatrice (08) LR
Interpellez-la
Photo Évelyne Perrot
Évelyne Perrot Sénatrice (10) UDI
Interpellez-la
Photo Alain Marc
Alain Marc Sénateur (12) PR
Interpellez-le
Photo Dany Wattebled
Dany Wattebled Sénateur (59) UDI
Interpellez-le
Photo Hugues Saury
Hugues Saury Sénateur (45) LR
Photo Pierre-Jean Verzelen
Pierre-Jean Verzelen Sénateur (02) DVD
Interpellez-le
Photo Gilbert Bouchet
Gilbert Bouchet Sénateur (26) LR
Interpellez-le
Photo Franck Menonville
Franck Menonville Sénateur (55) PR
Interpellez-le
Photo Pierre Louault
Pierre Louault Sénateur (37) UDI
Interpellez-le
Photo Jean-Pierre Moga
Jean-Pierre Moga Sénateur (47) UDI
Interpellez-le
Photo Denise Saint-Pé
Denise Saint-Pé Sénatrice (64) MoDem
Interpellez-la
Photo Olivier Henno
Olivier Henno Sénateur (59) UDI

Prise de position

N° 128

SÉNAT

SESSION ORDINAIRE DE 2020-2021
Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 novembre 2020

PROPOSITION DE LOI
visant à la stérilisation obligatoire des chats errants

,
présentée
Par MM. Jean-Pierre DECOOL, Pierre LOUAULT, Daniel CHASSEING, Joël GUERRIAU, Franck MENONVILLE, Jean-Pierre MOGA, Gilbert BOUCHET, Mme Else JOSEPH, MM. René-Paul SAVARY, Alain MARC, Dany WATTEBLED, Yves DÉTRAIGNE, Alain MILON, Mme Denise SAINT-PÉ, MM. André VALLINI, Marc-Philippe DAUBRESSE, Olivier HENNO, Hugues SAURY, Pierre-Jean VERZELEN et Mme Évelyne PERROT,
Sénateurs
(Envoyée à la commission des affaires économiques, sous réserve de la constitution éventuelle d'une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.)

Proposition de loi visant à la stérilisation obligatoire des chats errants

:

Article unique
I. – À la première phrase du premier alinéa de l’article L. 211-27 du code rural et de la pêche maritime, le mot : « peut » est remplacé par les mots : « fait procéder » et la première occurrence des mots : « faire procéder » est supprimée.
II. – Les éventuelles conséquences financières résultant pour l’État du I du présent article sont compensées, à due concurrence, par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Partager cette prise de position