Chasse

Contraindre les chasseurs à communiquer les données relatives aux lâchers d'animaux : avis défavorable du gouvernement

Personnalités politiques (3)

Photo Emmanuel Macron
Emmanuel Macron Président Renaissance

Partis politiques (2)

Logo LPÉ
LPÉ
Interpellez-les
Logo Renaissance
Renaissance

Prise de position

Le gouvernement a donné un avis défavorable aux amendements 169 et 183.
Alors que 64% des Français souhaitent interdire les élevages et les lâchers d’animaux destinés à la chasse, selon un sondage IFOP de 2017 (source : Fondation Brigitte Bardot).

Partager cette prise de position